Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Renal function and outcomes after catheter ablation of patients with atrial fibrillation: The Guangzhou atrial fibrillation ablation registry - 25/05/19

Fonction rénale et évènement au décours d’une ablation par cathéter de fibrillation atriale : The Guangzhou atrial fibrillation ablation registry

Doi : 10.1016/j.acvd.2019.02.006 
Hai Deng a, b, Alena Shantsila a, Yumei Xue b, Ying Bai a, c, Pi Guo d, Tatjana S. Potpara e, f, g, Xianzhang Zhan b, Xianhong Fang b, Hongtao Liao b, Shulin Wu b, 1, , Gregory Y.H. Lip a, e, f, g, h, 1,
a Institute of Applied Health Research, University of Birmingham, Birmingham B15 2TT, UK 
b Guangdong Cardiovascular Institute, Guangdong General Hospital, Guangdong Academy of Medical Science, 510100 Guangzhou, China 
c Cardiovascular Centre, Beijing Tongren Hospital, Capital Medical University, 100730 Beijing, China 
d Department of Public Health, Shantou University Medical College, 515100 Guangdong Sheng, China 
e School of Medicine, Belgrade University, 11000 Belgrade, Serbia 
f Cardiology Clinic, Clinical Centre of Serbia, 11000 Belgrade, Serbia 
g Liverpool Centre for Cardiovascular Science, University of Liverpool and Liverpool Heart & Chest Hospital, Liverpool, UK 
h Aalborg Thrombosis Research Unit, Department of Clinical Medicine, Aalborg University, 9000 Aalborg, Denmark 

Corresponding author at: Liverpool Centre for Cardiovascular Science, William Henry Duncan Building, 7 West Derby Street, Liverpool L7 8TX, UK.Liverpool Centre for Cardiovascular Science, William Henry Duncan Building7 West Derby StreetLiverpool L7 8TXUK⁎⁎Co-corresponding author at: Guangdong Cardiovascular Institute, Guangdong General Hospital, Guangdong Academy of Medical Science, Guangzhou 510100, PR China.Guangdong Cardiovascular Institute, Guangdong General Hospital, Guangdong Academy of Medical ScienceGuangzhou 510100PR China
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le samedi 25 mai 2019
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Summary

Introduction

Chronic kidney disease (CKD) has been associated with incident atrial fibrillation (AF) and its complications, but data from Asian cohorts are limited.

Aim

To explore the relationship of AF recurrence after catheter ablation (CA) with eGFR as a continuous variable, and with different renal function categories (normal: estimated glomerular filtration rate [eGFR] ≥90mL/min/1.73 m2; mild CKD: eGFR 60–89mL/min/1.73 m2; moderate CKD: eGFR 45–59mL/min/1.73 m2; severe CKD: <45mL/min/1.73 m2), using data from the Guangzhou Atrial Fibrillation Ablation Registry.

Methods

We studied consecutive symptomatic adult patients with non-valvular AF, refractory to at least one antiarrhythmic drug and eligible for CA, in Guangdong General Hospital between June 2011 and August 2015.

Results

Data were available from 1407 consecutive patients (mean age 57.3±11.5 years; 68% men) with non-valvular AF undergoing radiofrequency or cryoballoon ablation. During a mean follow-up of 20.7±8.8 months, 18.6% of patients with paroxysmal AF and 50.5% with non-paroxysmal AF had AF recurrence. On multivariable analysis, eGFR (hazard ratio [HR] 0.97, 95% confidence interval [CI] 0.96–0.97) was an independent risk factor for AF recurrence, with a good predictive value (area under the curve 0.74, 95% CI 0.72–0.77; P<0.01). In the normal renal function, and mild, moderate and severe CKD categories, AF recurrence rates were 11.5%, 29.3%, 72.0% and 93.3%, respectively. Compared with normal renal function, there were stepwise increased risks of AF recurrence with mild CKD (HR 3.30, 95% CI 2.55–4.26; P<0.01), moderate CKD (HR 9.43, 95% CI 6.76–13.16; P<0.01) and severe CKD (HR 12.35, 95% CI 6.93–21.99; P<0.01).

Conclusions

In a large cohort of Asian patients with AF, renal dysfunction increased the risk of AF recurrence after CA. AF recurrence gradually increased with worsening kidney function in this cohort.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Introduction

L’insuffisance rénale chronique (IRC) est associée à la fibrillation atriale (FA) incidente et à ses complications, mais les données émanant du continent asiatique sont en nombre limité.

Objectif

Évaluer la relation entre la récurrence de fibrillation atriale au décours d’une ablation par cathéter en prenant en considération le taux de filtration glomérulaire comme une variable continue, et donc le type d’altération de la fonction rénale (normale : taux de filtration glomérulaire estimé90mL/mn/1,73m2 ; insuffisance rénale chronique modérée : TFG: 60–89mL/mn/1,73m2 ; insuffisance rénale chronique moyenne : TFG 45–59mL/mn/1,73 m2 et insuffisance rénale chronique sévère : TFG<45mL/mn/1,73m2) en prenant en considération les données du registre Guangzhou atrial fibrillation ablation registry.

Méthode

Nous avons étudié des patients adultes symptomatiques ayant une FA non valvulaire, réfractaire à au moins un médicament anti-arythmique et éligibles pour une ablation par cathéter entre juin 2011 et août 2015.

Résultats

Les données sont disponibles chez les 1407 patients consécutifs (âge moyen 57,3±11,5 ans ; 68 % d’hommes) ayant une FA non valvulaire et une indication à une ablation par radiofréquence ou par cryo-ablation pour fibrillation atriale. Pendant un suivi moyen de 20,7±8,8 mois, 18,6 % des patients en FA paroxystique et 50,5 % en FA non paroxystique ont présenté une récurrence de FA. L’analyse multivariée montre que le TFG (HR 0,97 ; IC 95 % 0,96–0,97) constitue un facteur de risque indépendant de récurrence de la FA avec une bonne valeur prédictive positive (surface sous la courbe ROC 0,74, IC 95 % 0,72–0,77, p<0,01). Le taux de récurrence de la FA est de 11,5 %, 29,3 %, 72,0 % et 93,3 % respectivement. Comparés au groupe de patients ayant une fonction rénale normale, il est noté une augmentation du risque de récurrence dans l’insuffisance rénale chronique modérée (HR 3,3, IC 95 % 2,55–4,26; p<0,01), l’insuffisance rénale moyenne (HR 9,43, IC 95 % 6,76–13,13, p<0,01) et dans l’insuffisance rénale chronique sévère (HR 12,35, IC 95 % 6,93–21,99, p<0,01).

Conclusion

Dans une cohorte de patients originaire du continent asiatique en FA non valvulaire, la dysfonction rénale augmente le risque de récurrence de la FA au décours d’une ablation par cathéter. Le taux de récurrence augmente de façon progressive au prorata de l’altération de la fonction rénale dans cette cohorte.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Atrial fibrillation, Catheter ablation, Recurrence, Chronic kidney disease

Mots clés : Fibrillation atriale, Ablation de cathéter, Récurrence de fibrillation atriale, Insuffisance rénale chronique

Abbreviations : AF, BNPB, CA, CI, CKD, CRP, HR, ICD


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.