Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Aspect toxicologique d’un phénomène en plein essor : le chemsex. Description d’un cas médico-légal aux conséquences fatales, impliquant la 4-MEC - 26/05/19

Toxicological aspect of a booming phenomenon: Chemsex. Description of a fatal medico-legal case involving 4-MEC

Doi : 10.1016/j.medleg.2019.05.001 
A. Ameline , A. Blanchot, N. Arbouche, JS. Raul, P. Kintz
 Institut de médecine légale, 11, rue Humann, 67000 Strasbourg, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le dimanche 26 mai 2019
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Le chemsex, contraction des termes anglais « chemical » et « sex », provient de la culture gay anglo-saxonne et désigne le fait de consommer des produits psychotropes pendant des activités sexuelles pour les rendre plus intenses, plus longues et faciliter la désinhibition des partenaires. On observe depuis une dizaine d’années une augmentation de cette pratique dans la population des hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes (HSH). Les substances les plus fréquemment utilisées sont le GHB/GBL, les cathinones de synthèse (méphédrone, 4-MEC et 3-MMC) ainsi que la cocaïne et les médicaments de la performance sexuelle. Les auteurs rapportent un cas de décès d’origine toxique, secondaire à une poly-intoxication associant alcool éthylique, GHB et 4-méthyléthylcathinone (4-MEC), dans un contexte de chemsex. L’analyse du sang périphérique a montré une concentration potentiellement létale de 4-MEC à 507ng/mL, la présence, à concentration très toxique, de GHB à 172mg/L, ainsi que de l’alcool éthylique à 0,58g/L. Il s’agissait probablement d’un sujet débutant dans cette pratique, puisque l’analyse des cheveux s’est révélée négative. Plusieurs études décrites dans la littérature permettent de faire un état des lieux de la situation du chemsex en France et ainsi d’alerter les instances de santé publique et d’appuyer les programmes de réduction des risques et de prise en charge.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Chemsex, a contraction of the English terms “chemical” and “sex”, comes from the gay culture and refers the use of psychotropic drugs during sexual activities to make them more intense, longer and to facilitate relaxation between the participants. Over the past ten years, this practice has increased in the population of men who have sex with men (MSM). The most frequently used substances are GHB/GBL, synthetic cathinones (mephedrone, 4-MEC and 3-MMC), in addition to narcotics and usual drugs. The authors report a case of toxic death, due to poly-intoxication involving ethyl alcohol, GHB and 4-MEC, in a context of chemsex. Peripheral blood analysis showed a potentially lethal concentration of 4-MEC at 507ng/mL, the presence of GHB at 172mg/L, a highly toxic concentration, and ethyl alcohol at 0.58g/L. Several studies published in the medical literature make it possible to make an inventory of the situation of chemsex in France and thus to alert the public health authorities. This allows supporting the programs of reduction of the risks and assumption of responsibility.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Chemsex, Polyconsommation, HSH, 4-MEC, GHB, Alcool éthylique

Keywords : Chemsex, Poly-drug consumption, MSM, 4-MEC, GHB, Ethyl alcohol


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.