Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Distal interphalangeal joint arthrodesis using the X-Fuse® implant: A retrospective study of 54 fingers with 24 months’ follow-up - 01/06/19

Arthrodèse de l’articulation interphalangienne distale grâce à l’implant X-Fuse®?: une revue rétrospective de 54 doigts avec un recul moyen de 24 mois

Doi : 10.1016/j.hansur.2019.01.001 
Y.K. De Almeida , L. Athlani, F. Dap, G. Dautel
 Department of hand surgery, plastic and reconstructive surgery. centre chirurgical Emile-Gallé, CHU de Nancy, 49, rue Hermite, 54000 Nancy, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

We report the clinical and radiographic results of distal interphalangeal (DIP) joint arthrodesis using the X-Fuse® implant with a mean follow-up of 24 months (6–54). Forty-one patients (33 women and 8 men) with a mean age of 65 years were operated on. DIP joint arthrodesis was performed on 54 fingers for advanced osteoarthritis resistant to medical treatment. Pain evaluated on a visual analog scale (/10) was reduced significantly, going from 5 to 0.47. Functional DASH and PRWE-Hand Scores (/100) were improved by 33 and 36 points, respectively. Four fingers (7.4%) were sensitive to cold. No cases of nail dystrophy were reported. The fusion rate was 89%. Of the six patients (11%) who suffered a non-union, there was one case of asymptomatic fracture of the implant, without reoperation, and one case of infection, which required revision surgery. The fusion position was stable at the review visit. The repeat surgery rate was 3.7%; both cases were for infection. In light of this study, the X-Fuse® implant is a viable alternative to traditional arthrodesis techniques (compression screws and pins), with a similar fusion rate. This implant appears to be very well tolerated by patients, with an absence of nail dystrophy and a reduction in the risk of infection.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Nous rapportons les résultats cliniques et radiographiques de l’arthrodèse de l’articulation interphalangienne distale (IPD) des doigts longs par l’implant X-Fuse® au recul moyen de 2 ans. Quarante et un patients (33 femmes, 8 hommes) d’âge moyen 65 ans (50–85) ont été opérés. L’arthrodèse de l’articulation IPD était proposée en cas d’arthrose avancée résistant au traitement médical. La douleur évaluée sur l’échelle visuelle analogique (/10) avait diminué significativement, passant de 5 à 0,47. Les scores fonctionnels DASH (/100) et PRWE-hand (/100) étaient respectivement améliorés de 33 points et 36 points. Quatre doigts étaient sensibles au froid (7,4%). Aucun cas de dystrophie unguéale n’a été rapporté. Radiologiquement, le taux de consolidation était de 89% à la révision. Parmi les six patients (11%) qui présentaient une pseudarthrodèse, il y avait un cas de fracture d’implant asymptomatique sans reprise chirurgicale et un cas septique ayant nécessité une reprise chirurgicale. La position de l’arthrodèse était stable au dernier recul. Le taux de reprise chirurgicale était de 3,7% correspondant au cas de pseudarthrodèse septique et à celui d’infection précoce sur site opératoire. Au vu de cette étude, l’implant X-Fuse® représente une alternative fiable aux autres techniques d’arthrodèse (vis en compression et broches) avec un taux de consolidation similaire. Cet implant semble très bien toléré fonctionnellement par les patients avec une absence de dystrophie unguéale et une diminution du risque d’infection.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Arthritis, Arthrodesis, Distal interphalangeal joint, X-Fuse®

Mots clés : Arthrose, Arthrodèse, Articulation interphalangienne distale, X-Fuse®


Plan


© 2019  SFCM. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 38 - N° 3

P. 186-190 - juin 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Arthroplasty of the proximal interphalangeal joint with the Tactys® modular prosthesis: Results in case of index finger and clinodactyly
  • A. Griffart, H. Agneray, T. Loubersac, E. Gaisne, P. Bellemère
| Article suivant Article suivant
  • Development of a cadaveric training model for pollicization of the index finger
  • C. Klein, V Rotary, R. Gouron, E Havet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.