Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Emborrhoïd : traitement des hémorroïdes par embolisation des artères rectales - 05/06/19

Emborrhoid: Rectal arteries embolization for hemorrhoid treatment

Doi : 10.1016/j.lpm.2019.04.011 
Farouk Tradi 1, 2, , Diane Mege 3, 4, Guillaume Louis 1, Jean Michel Bartoli 1, Igor Sielezneff 3, 4, Vincent Vidal 1, 2
1 Assistance publique–hôpitaux de Marseille, hôpital de la Timone, service d’imagerie diagnostic et interventionnelle, 264, rue Sainte-Pierre, 13005 Marseille, France 
2 Université Aix-Marseille, CERIMED, faculté de médecine, EA 4264, laboratoire d’imagerie interventionnelle expérimentale (LIIE), 27, boulevard Jean-Moulin, 13005 Marseille, France 
3 Assistance publique–hôpitaux de Marseille, hôpital de la Timone, service de chirurgie générale et viscérale, 264, rue Sainte-Pierre, 13005 Marseille, France 
4 Université Aix-Marseille, centre de recherche vasculaire de Marseille, faculté de médecine, 27, boulevard Jean-Moulin, 13005 Marseille, France 

Farouk Tradi, Marseille Public University Hospital, S radiologie adulte, Department of Interventional Radiology, 264, rue Sainte-Pierre, 13005 Marseille, France.Marseille Public University Hospital, S radiologie adulte, Department of Interventional Radiology264, rue Sainte-PierreMarseille13005France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Points essentiels

La maladie hémorroïdaire, bien que connue de longue date a vu son traitement évoluer ces vingt dernières années.

Parmi les nouvelles méthodes mini-invasives, la technique « Emborrhoid » consiste à emboliser aux microcoils par voie endovasculaire les branches artérielles hémorroïdaires issues principalement des artères rectales supérieures.

Cette technique est basée sur le concept physiopathologique d’une hypertrophie du réseau artériel dans la pathologie hémorroïdaire chronique.

Le concept « Emborrhoid » a été évalué sur modèle animal puis dans le cadre de la recherche clinique sur plus de cent patients.

Aucune complication d’ordre ischémique n’a été recensée.

Les études décrivent une amélioration de 60 à 80 % des symptômes, avec en moyenne 30 % de récidives à deux ans.

Ces récidives semblent en rapport avec une embolisation techniquement incomplète.

Les perspectives de recherche se portent sur une embolisation plus sélective avec notamment des agents d’embolisation particulaires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Key points

Although hemorrhoids are recognized as a very common cause of rectal bleeding and known for a long time, its treatment has evolved dramatically over the last twenty years.

Among the new minimally invasive methods, the “Emborrhoid” technique consists into selective embolization of hemorrhoidal arteries, branches arising from the superior rectal arteries using microcoils.

This technique is based on a demonstrated pathophysiological concept of arterial network hypertrophy in hemorrhoid disease.

This technique was evaluated in an animal model and then in clinical research on more than 100 patients. No ischemic complications were identified.

Studies describe an improvement of 60 to 80% of the symptoms, with on average 30% recurrences at two years.

The recurrence rae is likely related to a technically incomplete embolization.

Future prospects are focused on more selective embolization with Particulate embolic agents.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 4

P. 454-459 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Traitement des adénomes de la prostate par embolisation
  • Marc Sapoval, Charles Dariane, Olivier Pellerin, Nadia Moussa, Constantino Del Giudice, Alberto Kenny, Nicolas Thiounn
| Article suivant Article suivant
  • Les lésions anopérinéales de la maladie de Crohn : encore fréquentes malgré les anti-TNF
  • Thomas Severyns, Nadia Fathallah, Hélène Beaussier, Philippe Marteau, Vincent de Parades

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.