Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Intérêt des neurotomies partielles et sélectives du médian et du nerf ulnaire pour améliorer la fonction d’une main spastique. (À propos d’une série de 46 cas) - 07/06/19

Doi : 10.1016/j.neuchi.2019.03.011 
L. Mahfouf , B. Abdennebi
 Alger, Algérie 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les neurotomies partielles et sélectives des nerfs médian et ulnaire visent à réduire les composantes spastiques localisées à un ou deux groupes musculaires du membre supérieur spastique. Une évaluation clinique et analytique bien conduite par une équipe multidisciplinaire permet de cerner la spasticité handicapante,invincible et en impasse thérapeutique.

Matériel et méthodes

Au total, 55 neurotomies partielles et sélectives ont été réalisées chez 46 patients,dont l’âge varie entre 14 et 56 ans présentant une spasticité de la main rebelle aux différents traitements médicamenteux et kinésithérapiques .L’étiologie du phénomène spastique est dominé par les traumatismes crânio-encéphaliques. Chez 37 patients, la technique neurochirurgicale de section s’est limitée à une neurotomie du médian seul. La neurotomie ulnaire en complément à celle du médian a été réalisée dans le restant des cas.

Résultats

Après un recul de 11 ans et après un programme de soins précoce et intensif, nos résultats ont été jugés “Bon” chez 29 patients (63,04 %) .“Moyens dans 11 cas (23,91 %) et mauvais dans les cas de mains « oubliées ».

Conclusion

La qualité des techniques de sections dépend de la prise en charge multidisciplinaire. Les neurotomies partielles et sélectives du membre supérieur spastique permettent une réduction significative des composantes spastiques chez les patients qui les patients prient en charge par une équipe multidisciplinaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 65 - N° 2-3

P. 107 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La pentoxifylline réduit significativement la douleur radiculaire secondaire à la hernie discale lombaire : une étude prospective, croisée, randomisée et simple aveugle
  • B. Tarabay, F. Komboz, S. Kobaiter-Maarrawi, E. Atallah, F. Fayad, J. Maarrawi
| Article suivant Article suivant
  • Guidage élastographique dynamique peropératoire en chirurgie de l’épilepsie
  • B. Mathon, S. Clémenceau, A. Carpentier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.