Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

D’ARUBA à TOBAS : résultats cliniques lyonnais des malformations artério-veineuses cérébrales Spetzler-Martin I et II - Lyon, France - 07/06/19

Doi : 10.1016/j.neuchi.2019.03.016 
C. Dumot , J. Guyotat, M. Berhouma, I. Pelissou-Guyotat
 Lyon, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Du fait de ces différentes limitations, l’étude ARUBA (A Randomized trial of Unruptured Brain Arteriovenous malformations) laisse de nombreuses questions notamment sur la prise en charge des malformations artério-veineuses cérébrales (MAVc) de bas grades Spetzler-Martin (S-M) I et II non rompues. L’objectif de ce travail est d’étudier les Résultats cliniques à long terme des MAVc de bas grade rompues et non rompues, traitées et non traitées.

Matériel et méthodes

Les dossiers médicaux cliniques et radiologiques des patients porteurs d’une MAVc pris en charge à Lyon de 2006 à 2017 ont été revus rétrospectivement. Les MAVc de grade S-M I et II ont été identifiées. Les patients ont été contactés si le dernier suivi était supérieur à 1 an.

Résultats

Au total, 167 patients ont été inclus, 82 présentaient une MAVc rompue (groupe A), 55 une MAVc non rompue traitée (groupe B) et 30 une MAVc non rompue non traitée (groupeC). Les groupes étaient comparables en terme d’âge, de sexe, de répartition des grades de S-M, de localisation en zone éloquente et de type de drainage. Avec une durée de suivi de 3,4 ans en moyenne (écart-type 2,8), 80 % des patients avaient un score de Rankin modifié (mRS) compris entre 0 et 2 dans le groupe C, alors que ce pourcentage était de 87,3 % dans le groupe B et 62,2 % dans le groupe A (p=0,008, Test exact de Fisher). Dans le groupe non rompu non traité (groupeC), 5 patients (16,7 %) ont présenté une hémorragie cérébrale au cours du suivi responsable de 3 décès et d’un patient mRS 1. Dans le groupe B, 17 patients ont présenté des complications (30,9 %) de tous types, 8 patients étaient symptomatiques à la date du dernier suivi (3 mRS 1, 1mRS 3, 1 mRS 4, 3 mRS 6). Le nombre de complications n’était pas différent entre les groupes (p=0,27, Chi2).

Conclusion

Notre étude, bien que rétrospective, ne retrouve pas de sur-risque à un traitement pour les MAVc non rompues de bas grade. Elle rappelle également la gravité potentielle d’une rupture. Les limites des séries rétrospectives soutiennent la nécessité du nouvel essai randomisé TOBAS (Treatment Of Brain ArteriovenouS malformations).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 65 - N° 2-3

P. 109 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Anomalies structurelles des nerfs trijumeaux révélées par l’imagerie en tenseur de diffusion chez les patients avec névralgie trigéminale par compression vasculaire : étude prospective, aveugle et contrôlée, avant et quatre ans après la décompression vasculaire microchirurgicale
  • P.R.L. Leal, J. Roch, M. Hermier, Y. Berthezene, M. Sindou
| Article suivant Article suivant
  • Management hybride d’anévrismes complexes de l’ACI par traitement endovasculaire et technique de révacularisation supplémentaire
  • P. Dodier, W.-T. Wang, E. Knosp, G. Bavinzski

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.