Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Gliosarcome cérébral : à propos de 19 cas - 07/06/19

Doi : 10.1016/j.neuchi.2019.03.023 
F. Kolsi, A. Meddeb , B. Kammoun, H. Mechergui, F. Jarrya, Z. Boudawwara
 Sfax, Tunisie 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Le gliosarcome est une variante du glioblastome, caractérisée par une prolifération biphasique du système nerveux central associant un contingent glial de type glioblastome et un contingent sarcomateux. Selon l’organisation mondiale de la santé (OMS), cette tumeur représente 2 % des glioblastomes, et est classée de grade IV. Ce sont des tumeurs rares, représentant 0,8 à 8 % de l’ensemble des glioblastomes.

Matériel et méthodes

C’est une étude rétrospective de 2003 à 2015 colligée au service de Neurochirurgie,CHU Habib Bourguiba-Sfax. Il s’agissait de 19 patients. L’âge moyen était 48,16 ans (25 à 70 ans). Le sex-ratio est de 11/7. La symptomatologie était faite de signes d’hypertension intra crânienne (10 cas), des signes de localisation (10 cas), une épilepsie (2 cas) et une altération de l’état de conscience (2 cas). La localisation était uni focale dans 16 cas et multi focale dans 3 cas. Les lésions touchaient l’hémisphère gauche dans 13 cas et droite dans 6 cas. L’exérèse était jugée totale dans 12 cas, et partielle dans les autres cas. L’examen histologique et immunohistochimique ont conclu à un gliosarcome dans tous les cas. 15 patients ont eu une radiothérapie postopératoire alors que seulement 2 patients ont eu une chimiothérapie. L’évolution était marquée par une récidive dans 8 cas réopérée dans 7 cas. La survie moyenne était de 9 mois et demi (1 mois à 3 ans).

Conclusion

Le gliosarcome est une tumeur à double composante gliale et sarcomateuse. Le tableau clinique est polymorphe, les données de l’imagerie (TDM, IRM) sont évocatrices, la confirmation est histologique et immunohistochimique. Le traitement est essentiellement basé sur la chirurgie et la radiothérapie. Son pronostic est meilleur que le glioblastome classique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 65 - N° 2-3

P. 112 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Résultats d’une technique d’incision hypophysaire alternative sur le traitement de la maladie de Cushing. Montréal, Québec, Canada
  • R. Jabre, F. Chennou, S. Valette, A. Lacroix, M. Desrosiers, R. Moumdjian
| Article suivant Article suivant
  • Gliomes des voies optiques et hypothalamo-chiasmatiques de l’enfant : proposition d’une classification à usage neurochirurgical
  • I. Stella, M. Helleringer, A. Joud, P. Chastagner, O. Klein

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.