Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’efficacité de la VNS chez les enfants - 07/06/19

Doi : 10.1016/j.neuchi.2019.03.025 
C. Attieh , B. Hannam, M. Alaywan, A. Achanakian
 Beyrouth, Liban 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La stimulation du nerf vague (VNS) est une modalité de traitement connue utilisée avec les patients épileptiques réfractaires non chirurgicaux. L’objectif de notre étude est d’évaluer rétrospectivement l’efficacité de la VNS chez les enfants de plus de 4 ans.

Matériel et méthodes

Au total, 83 enfants âgés entre 6 mois et 18 ans. N’étant pas candidats au traitement chirurgical de l’épilepsie, et traités par la VNS, les patients ont été évalués rétrospectivement. Pendant la période pré-chirurgicale, ils ont été évalués à travers l’électroencéphalographie, le protocole d’épilepsie, l’IRM ainsi que les tests métaboliques et génétiques, le cas échéant. La réduction de la fréquence des crises a été évaluée sur base de suivi régulier, à savoir à 6, 12 et jusqu’à 48 mois suite à l’implantation. L’efficacité de l’aimant et la qualité de vie (vigilance, mémoire, réussite scolaire, humeur, aptitudes verbales, mobilité et indépendance) chez ces patients ont également été évaluées.

Résultats

La gravité des crises s’est améliorée chez 49 % des patients (p<0,05) avec une diminution de 30 % de la durée des crises et de la phase post-ictale. Au total, 27 % des patients n’ont montré, quant à eux, aucune amélioration de leur qualité de vie. Au total, 47 % des patients étaient dépendants de l’aimant pendant les épisodes de crise. 14 % des patients ont arrêté ou diminué la consommation de leurs médicaments antiépileptiques et 75 % ont poursuivi leur traitement préopératoire. L’amélioration globale a progressivement augmenté avec le temps avec 62 % après 6 mois et 82 % après 36 mois.

Conclusion

La VNS est une bonne option thérapeutique utilisée pour le traitement des patients présentant des convulsions réfractaires en l’absence de lésions chirurgicales. Une vaste étude prospective et multicentrique sur une période de temps prolongée est nécessaire pour la vérification des résultats obtenus.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 65 - N° 2-3

P. 112-113 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Gliomes des voies optiques et hypothalamo-chiasmatiques de l’enfant : proposition d’une classification à usage neurochirurgical
  • I. Stella, M. Helleringer, A. Joud, P. Chastagner, O. Klein
| Article suivant Article suivant
  • Lésions ophtalmologiques dans le syndrome du bébé secoué : étude rétrospective de 121 cas entre 1992 et 2018 au CHRU de Nancy
  • R. Moskwa, O. Klein, A.-S. Parentelli

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.