Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les lésions postérieures du troisième ventricule et de la lame tectale chez les enfants : quelle est la meilleure stratégie ? Expérience Normande - 07/06/19

Doi : 10.1016/j.neuchi.2019.03.043 
A. Borha , V. Gilard, F. Villedieu, O. Langlois, S. Derrey, E. Emery
 Caen, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les lésions de la partie postérieure du 3e ventricule (V3) et de la région tectale sont des lésions rares et représentent un challenge pour le neurochirurgien. Le but de l’étude est d’analyser la prise en charge, les techniques opératoires ainsi que les résultats d’une population pédiatrique des deux services de neurochirurgie normands (Caen–Rouen).

Matériel et méthodes

Nous avons analysé d’une façon rétrospective les patients (âge<18 ans) pris en charge pour des lésions de la partie postérieure du V3 et de la région tectale admis entre 2013 et 2018.

Quinze patients ont été pris en charge sur la période étudiée. Il y avait 9 patients de sexe masculin et 6 de sexe féminin. L’âge moyen des patients au diagnostic était de 10 ans (0,8–17). Le contexte de découverte de ces lésions était : un syndrome d’hypertension intracrânienne (HTIC) avec une hydrocéphalie dans 11 cas, un syndrome d’HTIC avec paresthésies et hémiparésie dans un cas, des céphalées isolées persistantes dans 3 cas. Cinq patients ont eu une biopsie en première intention. Onze interventions chirurgicales ont été réalisées pendant la prise en charge : 3 par voie interhémisphérique transforaminale, 3 par voie supra cérébelleuse infratentorielle, 3 par voie interhémisphérique sous occipitale transtentorielle, une par voie interhémisphérique transcalleuse postérieure et une par voie trans pariétale.

Résultats

Les résultats anatomopathologiques étaient en faveur d’une tumeur de la ligne germinale dans 3 cas, tumeurs bénignes de la ligne astrocytaire (3 cas), pinéaloblastome (1 cas), glioblastome (1 cas), tumeur tératoïde rhabdoïde atypique ATRT (1 cas), médulloblastome (1 cas), tumeur primitive neuroectodermique (1 cas), et un kyste neuroépithélial dans 2 cas. 2 cas ont été simplement suivi pour leur lésions. L’hydrocéphalie a été prise en charge par technique endoscopique dans 10 cas. Aucune mortalité ou morbidité sévère en postopératoire immédiat n’a été observée. Le suivi moyen était de 20 mois (3 mois et 5 ans). Deux patients avec des tumeurs malignes sont décédés lors du suivi, à environ deux ans après le diagnostic.

Conclusion

Les lésions de la partie postérieure du troisième ventricule sont découvertes surtout dans un contexte d’hydrocéphalie et hypertension intracrânienne qui est bien contrôlée par une ventriculocisternostomie. L’étiologie anatomopathologique est variée mais avec une prédominance germinale ou astrocytaire. La chirurgie par voie d’abord supratentorielle inter hémisphérique reste la voie préférentielle pour aborder ces lésions si la résection est décidée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 65 - N° 2-3

P. 119 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Expulsion oropharyngée totale d’un matériel d’arthrodèse cervicale antérieure : à propos d’un cas
  • B. Tarabay, H. Smaily, E. Khneisser, N. Khoueir, R. Moussa
| Article suivant Article suivant
  • Chromothripsis au sein d’un méningiome chordoïde récidivant précocément
  • C. Baltus, F. London, P. Delrée, S. Toffol, C. Gilliard, T. Gustin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.