Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Anévrysme carotido-ophtalmique révélé par une cécité monoculaire brutale : à propos d’un cas et revue de la littérature - 07/06/19

Doi : 10.1016/j.neuchi.2019.03.063 
A. Maatoug , G. Gader, M. Zouaghi, M. Badri, M. Rkhami, K. Bahri, I. Zammel
 Tunis, Tunisie 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les troubles visuels ont de multiples étiologies neurologiques qui peuvent être causées par des lésions se développant au niveau des régions sellaires ou suprasellaires comprimant le nerf optique. Les anévrismes à la jonction de l’artère ophtalmique avec l’artère carotide interne sont rares.

Matériel et méthodes

Nous rapportons le cas d’une patiente âgée de 57 ans, hypertendue sous traitement, admise pour cécité gauche et céphalées d’installation brutale survenues une semaine avant l’admission. L’examen a retrouvé une patiente consciente non déficitaire, avec absence de signes méningés. L’examen des ophtalmologique note une cécité totale de l’œil gauche avec un strabisme convergent du même œil. Un scanner cérébral a montré une hémorragie méningée interhémisphérique. L’angio IRM a mis en évidence un anévrysme sacciforme carotido-ophtalmique gauche. La patiente a bénéficié d’une embolisation de l’anévrysme en question avec des suites marquées par une récupération partielle de l’acuité visuelle de l’œil gauche cotée à 2 sur 10.

Discussion

Les anévrysmes carotidiens-ophtalmiques représentent environ 5 % de tous les anévrismes intracrâniens. Elles sont les moins susceptibles de se rompre. Elles peuvent causer des symptômes même lorsque non rompus. Ces manifestations sont principalement représentées par une baisse de l’acuité visuelle et une paralysie oculomotrice. La perte visuelle monoculaire peut être une complication sous-estimée des hémorragies sous arachnoïdiennes. Un examen ophtalmologique soigneux faciliterait le diagnostic précoce et la prise en charge des déficits visuels.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 65 - N° 2-3

P. 125 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Tumeur embryonnaire avec rosettes maligne supratentorielle type ETMR (EmbryonalTumor with Multi-layeredRossettes) : une entité rare
  • Z. Souei, M.I. Krifa, K. Saadaoui, R. Jdidi, H. Ben Selma, H. Krifa
| Article suivant Article suivant
  • Traitement chirurgical des tumeurs neuro épithéliales dysembryoplasiques : à propos de 5 cas
  • I. Cherif, B. Kammoun, F. Kolsi, A. Meddeb, F. Jarraya, M.Z. Boudawara

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.