Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les anévrismes de la bifurcation carotidienne : difficultés opératoires - 07/06/19

Doi : 10.1016/j.neuchi.2019.03.083 
H. Mnakri , S. Bouali, M.D. Yedeas, I. Ben Said, J. Kallel, H. Jemel
 Tunis, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les anévrysmes de la bifurcation de l’artère carotide interne représentent 5 % de tous les anévrismes intracrâniens.

Ces anévrismes ont tendance à se produire chez des patients relativement jeunes.

La chirurgie est considérée difficile en raison de la relation étroite avec les artères perforantes.

Matériel et méthodes

Nous avons opéré treize patients avec des anévrismes de la bifurcation carotidienne, les deux tiers ont été rompus, tous nos patients ont été opérés par voie ptérionale.

Résultats

La moyenne d’âge est de 26 ans. Dans quatre cas, les anévrismes sont multiples, deux sont associés à une artère communicante antérieure, dans un cas à une artère choroïdienne antérieure et dans un cas à une artère communicante postérieure du même côté.

Conclusion

Il n’existe aucun traitement préventif permettant d’éviter la formation d’un anévrisme, lésion dont la survenue est fortement conditionnée par des facteurs congénitaux et parfois héréditaires. Ainsi il fallait mieux explorer les techniques micro chirurgicales pour les mieux prendre en charge.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 65 - N° 2-3

P. 131-132 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Epilepsie et tumeurs gliales : série de 61 cas
  • B. Loukil, M. Badri, M. Rkhami, M. Ben Salem, K. Bahri, I. Zammel
| Article suivant Article suivant
  • Denosumab et sa place dans le traitement des tumeurs à cellules géantes avec kyste anévrismal secondaire récidivantes du rachis lombaire : à propos d’un cas
  • C. Fakhfakh, H. Ammar, S. Achoura, K. Radhouen, R. Chkili, M. Yedeas

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.