Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Ostéosarcome cervical : à propos d’un cas - 07/06/19

Doi : 10.1016/j.neuchi.2019.03.086 
J. Saidy , K. Sylla, S. Hilmani, A. Lakhdar
 Casablanca, Maroc 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

L’ostéosarcome est une tumeur osseuse de haut grade de malignité avec une atteinte fréquente des extrémités ; son atteinte vertébrale cervicale notamment est extrêmement rare ; il sagit d’une tumeur localement agressive et de très mauvais pronostic ; le diagnostic précoce permet d’améliorer le pronostic et la qualité de vie des patients. Les traitements actuels comprennent la résection chirurgicale, la radiothérapie et la chimiothérapie.

Observation

Nous reportons le cas d’un patient de 36 ans présentant une douleur occipito cervicale avec une lourdeur des quatre membres. L’Imagerie par résonance magnétique (IRM) retrouve la présence d’un processus tumoral hétérogène occupant l’hémi vertèbre gauche de C2, étendu vers C1 et vers C3, avec compression et souffrance médullaire Le patient a bénéficié d’une large exérèse chirurgicale avec ostéosynthèse par fixation occipito-cervicale et une radio-chimiothérapie adjuvante.

Résultat

L’examen anatomopathologique a conclu à un ostéosarcome conventionnel type ostéoblastique infiltrant les parties molles, L’évolution post chirurgie a été marquée par une nette amélioration clinique.

Conclusion

L’ostéosarcome cervical est une tumeur rare, nécessitant une prise en charge rapide et multidisciplinaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 65 - N° 2-3

P. 132-133 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Histoires d’un kyste arachnoidien intracranien : à propos de 4 cas
  • K. Somrani, M. Rkhami, B. Loukil, M. Chabaane, I. Zammel
| Article suivant Article suivant
  • Les tumeurs de la voûte crânienne. Étiologies et prise en charge. À propos de 10 cas
  • K. Somrani, M. Rkhami, B. Loukil, M. Zouaghi, L. Zammel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.