Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Histoires d’un kyste arachnoidien intracranien : à propos de 4 cas - 07/06/19

Doi : 10.1016/j.neuchi.2019.03.085 
K. Somrani , M. Rkhami, B. Loukil, M. Chabaane, I. Zammel
 Tunis, Tunisie 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Le kyste arachnoïdien est une formation arachnoïdienne congénitale contenant du liquide céphalorachidien. La plupart des kystes arachnoïdiens sont petits et asymptomatiques et se situent dans la fosse temporale. Nous décrirons à travers 4 cas de différentes présentations cliniques des kystes arachnoïdiens et leurs prises en charge.

Matériel et méthodes

Il s’agit de 4 patients âgés entre 9 et 40 ans, 2 patients se sont présentés avec un syndrome d’HTIC dont 1 associé à un déficit moteur hémicorporel, une autre patiente souffrait d’une névralgie du V et une 4e patiente était admise en réanimation pour un état de mal épileptique. L’exploration radiologique a objectivé dans les 2 premiers cas un hématome sous dural chronique en rapport avec un kyste arachnoïdien qui a saigné. Dans le 3e cas il s’agissait d’un kyste arachnoïdien de l’angle pontocérébelleux et chez la 4e patiente on a retrouvé un volumineux kyste temporal gauche. La prise en charge était différente ; puisque les 2 premiers patients avaient bénéficié d’une évacuation par 2 trous de trépan alors que les 2 autres patients ont nécessité une marsupialisation du kyste arachnoïdien.

Résultats et discussion

Les kystes arachnoïdiens sont souvent de découverte fortuite donc asymptomatiques, leur manifestation clinique est non spécifique. La TDM permet de poser le diagnostic, elle va montrer une formation bien limitée isodense par rapport au LCR sans rehaussement des parois après injection du produit de contraste et pouvant exercer un effet de masse sur les structures cérébrales adjacentes. Le traitement chirurgical s’impose en cas de manifestations cliniques ; il peut s’agir d’une évacuation par 2 trous de trépan si le kyste s’est compliqué d’une hémorragie intrakystique. Dans les autres cas et selon la localisation, le patient bénéficiera d’une exérèse avec résection des parois du kyste marsupialisation du kyste arachnoïdien. L e pronostic est souvent favorable.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 65 - N° 2-3

P. 132 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Denosumab et sa place dans le traitement des tumeurs à cellules géantes avec kyste anévrismal secondaire récidivantes du rachis lombaire : à propos d’un cas
  • C. Fakhfakh, H. Ammar, S. Achoura, K. Radhouen, R. Chkili, M. Yedeas
| Article suivant Article suivant
  • Ostéosarcome cervical : à propos d’un cas
  • J. Saidy, K. Sylla, S. Hilmani, A. Lakhdar

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.