Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le kyste osseux anévrysmal du rachis : à propos de 4 cas et revue de la littérature - 07/06/19

Doi : 10.1016/j.neuchi.2019.03.118 
A. Slimane , N. Karmani, M. Chabaane, I. Ben Saïd, J. Kallel, H. Jemel
 Tunis, Tunisie 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les kystes osseux anévrysmaux (KOA) sont des dystrophies osseuses pseudo-tumorales caractérisées par une dilatation de l’architecture osseuse par des canaux vasculaires. Les KOA représentent 1,5 % des tumeurs osseuses rachidiennes. Ils touchent essentiellement le sujet jeune. On se propose d’étudier les manifestations cliniques, les aspects radiologiques et les moyens thérapeutiques de cette lésion.

Matériel et méthodes

Quatre patients ont été opérés dans notre service de kystes anévrysmaux du rachis (2 hommes et 2 femmes), sur une période de 15 ans. L’âge des patients était de 16, 18, 26 et 52 ans. Toutes les données ont été incluses et analysées.

Résultats

Les manifestations cliniques étaient des troubles de la marche chez 2 patients dont l’un était paraplégique et des lombosciatalgies chez les deux autres. La tumeur siégeait au niveau dorsal dans 2 cas et lombaire dans les deux autres cas. Elle touchait l’arc postérieur des vertèbres chez 2 patients et présentait un envahissement intra-canalaire et corporéal dans la moitié des cas. L’exérèse tumorale était complète chez 2 patients et la laminectomie était limitée au siège de la compression. En postopératoire, les signes cliniques se sont améliorés chez tous les patients. Un seul cas a présenté une récidive tumorale étendue nécessitant une deuxième intervention avec une ostéosynthèse.

Conclusion

Les KOA sont des lésions bénignes. L’exérèse chirurgicale complète est synonyme de guérison. L’ostéosynthèse est parfois nécessaire devant un risque accru d’instabilité post-opératoire. L’évolution est favorable dans la majorité des cas.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 65 - N° 2-3

P. 142 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Abcès cérébral à Candida Albicans chez un adulte immunocompétent : à propos d’un cas et revue de la littérature
  • A. Slimane, N. Karmani, M. Chabaane, I. Ben Saïd, J. Kallel, H. Jemel
| Article suivant Article suivant
  • Adénome hypophysaire ectopique suprasellaire de type prolactinome : cas clinique
  • H. Vincart, O. Lermen, S. Ledeghen, V. Marneffe

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.