Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Méningiome de la convexité calcifié : un diagnostic radiologique difficile. À propos d’un cas - 07/06/19

Doi : 10.1016/j.neuchi.2019.03.122 
G. Gader , M. Badri, M. Zouaghi, M. Rkhami, K. Bahri, I. Zammel
 Ben Arous, Tunisie 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les méningiomes représentent une des lésions intracrâniennes les plus étudiées. Leur bénignité histologique les classes parmi les lésions de meilleur pronostic en neurochirurgie. Néanmoins certaines de leurs particularités pourraient en fausser le diagnostic ou aboutir à une évolution incertaine. On rapporte un cas atypique d’un méningiome dont la présentation radiologique sous forme d’une lésion calcifiée volumineuse dont l’aspect est peu équivoque.

Observation

On rapporte le cas d’une patiente âgée de 83 ans hypertendue sous traitement. Son histoire remonte à une année par l’installation progressive de troubles du langage par manque de mots, jusqu’à une semaine avant l’admission avec altération de l’état neurologique et installation d’un état grabataire. A l’examen à l’admission la patiente avait un GCS à 10/15 sans autres signes de localisation. La TDM cérébrale avait mis en évidence une lésion extra axiale fronto-temporale gauche à double composante : centrale iso dense, et périphérique spontanément hyperdense bien limitée semblant par endroits en continuité avec le crâne, entourée d’un discret œdème péri lésionnel exerçant un effet de masse sur les structures médianes. Vu la non spécificité radiologique de la lésion, un complément par IRM cérébrale avait été demandé mettant en évidence une lésion largement implantée sur la voute fronto temporale gauche à double composante : centrale en iso T1 iso T2 se rehaussant d’une façon homogène et intense après injection de PDC, et périphérique en hypo T1 hypo T2 ne se rehaussant pas après injection de PDC et de tonalité calcifiée en T2*. La patiente a été opérée en urgence après avoir aggravé son état neurologique. En peropératoire a été faite l’exérèse d’une lésion calcifiée semblant s’insérer sur la dure mère. L’examen anatomopathologique a conclu à un méningiome rhabdoïde. La patiente est décédée à J8 postopératoire d’une défaillance respiratoire.

Discussion

Les calcifications intracrâniennes sont fréquentes. Lorsqu’elles sont solitaires ou multiples, elles sont définies comme étant des calculs cérébraux. Ces pathologies se produisent beaucoup moins fréquemment que les calcifications intracrâniennes. La fréquence de l’ossification au cours des méningiomes est rare, de l’ordre de 1 %. L’hémorragie et la nécrose sont considérées comme responsables de nombreux cas de calcification dans les tumeurs intracrâniennes. Ces lésions posent un problème diagnostique différentiel, surtout quand il s’agit d’une calcification solitaire et volumineuse. La pathologie sous-jacente de la calcification est généralement bénigne. Ces lésions posent un problème quant à la stratégie thérapeutique, étant donné qu’elles ne sont ni curetables ni dissécables, de sorte que l’élimination n’est possible que par forage ou excision en bloc.

Conclusion

Les calcifications intracrâniennes sont fréquemment rencontrées en pratique neurologique et neurochirurgicale. Elles peuvent poser un problème diagnostique lorsque volumineuses. Leur diagnostic étiologique peut parfois être difficile malgré le progrès des moyens d’investigation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 65 - N° 2-3

P. 144 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Amygdalo-hippocampectomie sélective trans T1 antérieur
  • G. Vaz, E. Hennebicq, R. El Tahry, S. Ferrao, A. Boschi, C. Raftopoulos

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.