Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Validity of the probabilistic sex diagnosis method (DSP) on 3D CT-scans from modern Danish population - 07/06/19

Validité de la méthode de diagnose sexuelle probabiliste (DSP) sur des scanners CT d’une population danoise actuelle

Doi : 10.1016/j.medleg.2018.08.002 
A. Rodriguez Paz , J. Banner, C. Villa
 Section of forensic pathology, Department of Forensic Medicine, University of Copenhagen, Frederik V's. Vej 11, 2100 Copenhagen, Denmark 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Highlights

The DSP method achieves a high sexing rate and 100% accuracy in the Danish population.
There is a good level of inter- and intra-observer reliability.
Some landmarks are difficult to identify on the 3D models.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objectives

This research aimed to test the validity of the probabilistic sex diagnosis (DSP) method in the modern Danish population using 3D models of pelvic bones obtained from post-mortem computerized tomography (CT) scans.

Material and methods

The sample comprised 116 CT scans of the pelvic area (49 males and 67 females). 3D models were generated using Mimics software (Materialise), and the measurements were taken using 3-matic software (Materialise). Sexing rate and accuracy were calculated with ten measurements, eight measurements, the best combination of four measurements, and the worst combination of four measurements, as shown by Murail et al. (2005). Reliability tests were performed to assess the CT scanning protocols and observer agreements.

Results

A sexing rate of 93.9% was achieved using ten measurements, 93.1% using eight measurements, 81.9% using the best combination of four, and 49.7% using the worst combination of four. An accuracy of 100% was obtained in cases where a sex was assigned, except with the worst combination of four. Good levels of reliability were found both among the observers and with different CT scanning protocols.

Conclusion

The DSP is a robust method that can be applied to 3D models obtained from CT scans of the modern Danish population.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectifs

Le but de cette recherche était de tester la validité de la méthode de diagnose sexuelle probabiliste (DSP) appliquées de modèles 3D d’os coxaux obtenus à partir de scanners CT réalisés postmortem sur une population danoise actuelle.

Matériel et méthodes

L’échantillon comprenait 116 scanners CT de la zone pelvienne, 49 hommes et 67 femmes. Des modèles tridimensionnels ont été générés avec le logiciel Mimics (Materialise) et les mesures ont été prises à l’aide du logiciel 3-matic (Materialise). « Sexing rate » (pourcentage d’individus sexés) et « accuracy » (fiabilité de la diagnose sexuelle) déterminés à partir de dix mesures, 8 étant, la » meilleure combinaison » de 4 mesures et la « plus mauvaise combinaison » de 4 comme montré par Murail et al. (2005). Des tests de fiabilité ont été effectués pour évaluer les protocoles de tomodensitométrie et les accords d’observation.

Résultats

Un « Sexing rate » de 93.9 % a été atteinte sur l’ensemble de l’échantillon en utilisant 10, 93.1% en utilisant 8 mesures ; 81.9 % en utilisant la » meilleure combinaison » de 4 mesures ; et 49.7 % en utilisant la « plus mauvaise » combinaison de 4 mesures. Le fiabilité de la diagnose sexuelle été de 100 % pour toutes les observations. Un bon niveau de fiabilité a été trouvé à la fois en utilisant différents protocoles de scanner et parmi les observateurs.

Conclusion

La méthode DSP est robuste et peut être appliquée sur des modèles 3D obtenus à partir de scanners CT sur une population danoise actuelle.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Probabilistic sex diagnosis (DSP), Hip bone, 3D model, CT scans, Accuracy

Mots clés : Diagnose sexuelle probabiliste (DSP), Os iliaque, Modèle 3D, Scanners CT, Fiabilité


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 10 - N° 2

P. 43-49 - mai 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La médecine légale du XXIe siècle
  • Valéry Hédouin
| Article suivant Article suivant
  • Admission en soins psychiatriques sans consentement : place du médecin généraliste dans la rédaction du certificat médical initial
  • T. Godet, G. Niveau

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.