Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Toxicodynétique lors d’une intoxication aiguë par inhalation de scopolamine par acte de malveillance - 10/06/19

Toxicodynetics of an acute overdose resulting from malicious inhalation of scopolamine

Doi : 10.1016/j.toxac.2019.03.136 
Olivier Lepennetier a, Jean-Herlé Raphalen a, Marc Deveaux b, Sophie Carton a, Sophie Léger a, Frédéric J. Baud a, , c , Lionel Lamhaut a, d, Pierre Carli a, d
a SAMU de Paris, unité de soins intensifs adultes polyvalents, département d’anesthésie-réanimation, GH Necker-Enfants Malades, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, 75015 Paris, France 
b Laboratoire Toxlab, 75018 Paris, France 
c Université Paris Diderot, 75013 Paris Diderot, France 
d Université Paris Descartes, 75006 Paris Descartes, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le lundi 10 juin 2019

Résumé

Objectif Rapporter un cas d’intoxication malveillante par de la scopolamine sur le plan des caractéristiques toxicodynétiques de l’intoxication. Il s’agit d’un patient sain, naïf vis-à-vis de la prise de stupéfiants.

Méthodes

Recueil des données cliniques selon la méthode de la toxicodynétique, et analyses toxicologiques effectuées par chromatographie liquide couplée à la spectrométrie de masse en tandem.

Résultats

La dose n’était pas connue car il s’agit d’une inhalation par mouchoir imprégné présenté devant le nez, (i) le délai d’apparition des signes aboutissant à une incapacitation était de l’ordre de 10min, (ii) puis une aggravation assez rapide avec un délai de 30min pour atteindre un état catatonique, (iii) les effets maximaux (Emax observés) associent état neurologique catatonique et signes anticholinergiques, (iv) la durée de l’Emax observé catatonique était de 4,5h, (v) la phase de récupération a été marquée par l’apparition d’une agitation, d’un délire et d’hallucinations, (vi) la durée du syndrome anticholinergique a été de 6h. La durée totale de l’intoxication a été de 7h avec retour complet d’une conscience normale. L’analyse toxicologique faite sur les prélèvements collectés 3,5h après l’exposition révèle la présence de scopolamine dans le sang à la concentration de 1,2ng/mL et dans les urines à la concentration de 216ng/mL. Le reste du screening pharmaco-toxicologique est négatif.

Discussion et conclusion

Cette observation fait apparaître un nouveau mode d’incapacitation : l’inhalation de scopolamine. L’analyse toxicologique a permis de démontrer que le patient n’avait été exposé qu’à de la scopolamine inhalée, validant ainsi les paramètres toxicodynétiques. Outre l’incapacitation de la(des) victime(s), il est facile d’imaginer les sur- accidents qui pourraient en résulter car l’incoordination motrice empêche la coordination et l’organisation de commandements. La relativement brève durée de l’intoxication rend l’usage d’antidote inutile.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Aim

To report a case of malicious poisoning by scopolamine from the perspective of the toxicodynetics of intoxication.

Patient and methods

Clinical data were collected on a healthy narcotic-free patient according to the method of toxicodynetics. Toxicological analyzes were performed by liquid chromatography-tandem mass spectrometry.

Results

The dose was unknown, as it was administered through an impregnated handkerchief inhalation in front of the nose, (i) the delay between inhalation and disability signs was about 10min, (ii) then a quick worsening, within 30min, until the reach of a catatonic state, (iii) the Emax associate catatonic neurological state and anticholinergic signs, (iv) the duration of the catatonic Emax was 4.5h, (v) the recovery phase was marked by the onset of agitation, delirium and hallucinations, (vi) and the duration of the anticholinergic syndrome was 6h. The total duration of intoxication was 7h with a complete return to normal consciousness. Toxicological analysis performed in samples collected 3h after exposure revealed scopolamine in blood at a concentration of 1.2ng/mL and in urine at a concentration of 216ng/mL. The other results of the pharmaco-toxicological screening remained without any toxicological interest.

Discussion and conclusion

This case highlights a new mode of incapacitation: inhaled scopolamine. Toxicological analysis confirmed the patient was only exposed to inhaled scopolamine, making toxicodynetics parameters valid. Even if scopolamine has only incapacitation effect, it is easy to imagine the list of extra-accidents that may result from any physical activity requiring a perfect coordination of gestures, coordination being completely but temporarily disturbed under the influence of inhaled scopolamine. The relatively short duration of poisoning makes the use of antidote useless.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Scopolamine, Toxicodynétique, Inhalation, Arme chimique incapacitante

Keywords : Scopolamine, Toxicodynetics, Inhalation, Chemical warfare agents


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.