Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

The effect of single dose adjunctive dexamethasone implant on diabetic macular edema in patients on anti-vascular endothelial growth factor treatment: 1 year follow-up from a real-life practice - 11/06/19

Effet d’une administration unique de dexaméthasone (implant) chez des patients diabétiques atteints d’œdème maculaire traités par antifacteur de croissance endothéliale vasculaire : suivi d’un an en pratique réelle

Doi : 10.1016/j.jfo.2019.04.009 
O. Sever a, , F. Horozoglu b
a Department of Ophthalmology, Namik Kemal University School of Medicine, 59000 Tekirdag, Turkey 
b Department of Ophthalmology, Namik Kemal University School of Medicine, Namik Kemal University, 59000 Tekirdag, Turkey 

Corresponding author.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mardi 11 juin 2019

Summary

Purpose

To evaluate the effect of single-dose intravitreal dexamethasone (Dx) implant as an adjunctive treatment for patients undergoing anti-vascular endothelial growth factor (anti-VEGF) treatment with poor response.

Material and methods

Eighty-four eyes of 72 patients with non-proliferative diabetic retinopathy and diabetic macular edema with a poor response to 3 loading doses of intravitreal ranibizumab (IVR) were included in this study. Group 1 consisted of forty-four eyes which went on a Pro re Nata (PRN) dose regimen of IVR injections after 3 loading doses of ranibizumab, and Group 2 consisted of 40 eyes which received a single dose Dx implant as the 4th injection after 3 loading doses of ranibizumab injections and then went on PRN IVR injections. Patients whose macular edema was unchanged or decreased by<25% and gained three letters or less on the Early Treatment Diabetic Retinopathy Study visual acuity (VA) chart were defined as poorly responsive. Follow-up time was 12 months.

Results

After the 12-month follow-up, Group 1 gained a median of five letters, and Group 2 gained a median of three letters. After the fourth injection, both groups had statistically significant VA gains at 4, 6, 7, and 12 months when compared with controls (P<.05). Group 2 had a significantly increased VA at 4 and 6 months when compared with controls. However, beginning at 7 months, Group 1 had significantly increased VA when compared with Group 2. At both 4 and 6 months, controls (first 3 months after Dx implantation) in Group 2 had significantly decreased central macular thickness (CMT) when compared with Group 1. However, after 7 months, there was no significant difference between groups with regard to CMT (P>.05).

Conclusion

A single-dose Dx implant after three consecutive IVR injections for poorly responsive diabetic macular edema has limited effect on either VA or CMT. The need for IVR injections did not decrease with a Dx implant.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

Évaluer l’effet d’une administration intravitréenne unique d’un implant de dexaméthasone (Dx) en tant que traitement adjuvant, chez des patients présentant une réponse sous optimale aux antifacteurs de croissance endothéliale vasculaire (anti-VEGF).

Matériels et méthodes

Quatre-vingt-quatre yeux de 72 patients présentant une réponse sous optimale après à 3 doses de charge de ranibizumab intravitréen (RIV), et atteints de rétinopathie diabétique non proliférante et d’œdème maculaire diabétique ont été étudiés. Le groupe 1 était composé de quarante-quatre yeux ayant reçu une induction avec 3 RIV suivie d’injections de RIV selon un protocole pro re nata (PRN). Le groupe 2 était composé de 40 yeux ayant reçu une induction avec 3 IVR, puis une dose unique d’implant de Dx lors de la 4e injection, suivies d’injections de RIV selon un protocole PRN. Étaient définis comme répondeurs sous-optimaux, les patients dont l’œdème maculaire centrale (EMC) restait stable ou avait diminué de 25 % et présentant un gain de 3 lettres ou moins d’acuité visuelle (AV). Le suivi a été effectué sur 12 mois.

Résultats

Après 12 mois de suivi, le groupe 1 a gagné une médiane de cinq lettres d’AV et le groupe 2 une médiane de trois lettres d’AV. Après la quatrième injection, les deux groupes ont présenté des gains statistiquement significatifs d’AV à 4, 6, 7 et 12 mois par rapport aux contrôles (P<0,05). Le groupe 2 a présenté une augmentation significative de l’AV à 4 et 6 mois par rapport aux contrôles. Cependant, à partir du 7e mois, l’AV retrouvée dans le groupe 1 était significativement augmentée par rapport à celle du groupe 2. À 4 mois et à 6 mois (c’est à dire dans les trois premiers mois suivant l’administration de l’implant de dexaméthasone), l’épaisseur centrale maculaire était significativement diminuée dans le groupe 2 par rapport au groupe 1. Toutefois, après 7 mois, il n’y avait plus de différence significative entre les groupes en ce qui concerne l’EMC (P>0,05).

Conclusion

Une administration unique d’un implant de déxaméthasone chez des patients présentant une réponse sous optimale à 3 RIV consécutives a eu un effet limité sur l’AV ou l’EMC des patients présentant un oedème maculaire diabétique. Sur 12 mois, le recours en injections de RIV n’a pas été diminué par l’adjonction d’un implant unique de Dx.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Ranibizumab, Implant Dx, Œdème maculaire diabétique, Faible réponse

Keywords : Ranibizumab, Dexamethasone implant, Diabetic macular edema, Poor response


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.