Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Jugement d’altération de l’intelligibilité et de sévérité d’un trouble de la production de la parole séquellaire d’un cancer de la cavité buccale ou de l’oropharynx - 14/06/19

Doi : 10.1016/j.aforl.2019.01.002 
M. Balaguer a, , A. Boisguérin a, A. Galtier a, b, N. Gaillard a, M. Puech a, b, V. Woisard a, b, c
a CHU de Larrey, 24, chemin de Pouvourville, TSA 30030 Toulouse Cedex 9, 31059, France 
b Oncopole, unité d’oncoréhabilitation, 1, avenue Irène Joliot-Curie, Toulouse Cedex 9, 31059, France 
c Laboratoire octogone-lordat, URI Octogone-Lordat (EA4156), maison de la recherche, université de Toulouse II - Jean-Jaurès, 5, allée Antonio-Machado Toulouse cedex 9, 31058, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le vendredi 14 juin 2019

Résumé

But

Le jugement perceptif est une méthode d’évaluation de la sévérité des troubles de la parole dans la pratique clinique. Bien que cette méthode soit d’une fiabilité et d’une reproductibilité limitées, elle reste pour des raisons de facilité d’usage une méthode très utilisée. Ainsi, le choix de la consigne et de l’échantillon de parole support de l'évaluation reste pertinent .

Objectif

Comparer les résultats des jugements perceptifs d’un jury sur deux tâches avec deux consignes différentes.

Matériel et méthode

Notre corpus est constitué d’enregistrements de 87 personnes traitées pour un cancer de la cavité buccale et l’oropharynx, jugés par 6 experts sur 2 consignes (altération de l’intelligibilité versus altération du signal de parole) et 2 échantillons de parole différents (parole semi-spontanée versus lue).

Résultats

Bien que ces différentes tâches donnent des résultats fortement corrélés (r>0,8), la consigne visant l’altération du signal de parole favorise une distribution des scores offrant une meilleure métrique. La sévérité est en moyenne plus impactée par une localisation orale (5,44, sd 2,47) qu’oropharyngée (6,46, sd 2,24). La parole semi-spontanée tend à réduire l’effet plafond de la mesure de sévérité comparativement à la parole lue (scores moyens à 6,06/10 en description d’image, et 6,51/10 en lecture).

Conclusion

La mesure perceptive de la sévérité du trouble de la parole sur de la parole semi-spontanée semble le score cliniquement le plus pertinent dans l’évaluation des troubles de la parole post-traitement carcinologique de la cavité buccale ou de l’oropharynx.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Parole, Cancer de la cavité buccale, Cancer de l’oropharynx, Évaluation


Plan


 Ne pas utiliser pour citation la référence française de cet article mais celle de l’article original paru dans European Annals of Otorhinolaryngology Head and Neck Diseases en utilisant le DOI ci-dessus.


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.