Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Influence of acetaminophen at therapeutic doses on surrogate markers of severity of acute viral hepatitis - 26/03/08

Doi : GCB-05-2006-30-5-0399-8320-101019-200518613 

César Yaghi [1],

Khalil Honein [1],

Joseph Boujaoude [1],

Rita Slim [1],

Rami Moucari [1],

Raymond Sayegh [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Influence de la prise d'acétaminophène à doses thérapeutiques sur les marqueurs de sévérité des hépatites virales aiguës

Objectifs

Les données concernant l'influence de la prise d'acétaminophène sur les hépatites virales sont rares, mais cette prise pourrait avoir un rôle dans leur aggravation. Notre objectif était d'établir si la prise d'acétaminophène avait une influence sur la sévérité des hépatites aiguës virales.

Malades et méthodes

Il s'agit d'une étude prospective concernant 37 malades consécutifs hospitalisés pour hépatite virale aiguë. La quantité d'acétaminophène et l'intervalle de temps depuis la dernière prise étaient évalués par un questionnaire. Les paramètres de sévérité de l'hépatite étaient étudiés par la concentration plasmatique d'acétaminophène en fonction du temps écoulé depuis la dernière prise.

Résultats

Les malades hospitalisés pour hépatite aiguë virale (18 hommes, 19 femmes) d'âge moyen 29,2 ± 11,5 ans présentaient une hépatite aiguë A, B, ou autre chez respectivement 23, 7, et 8 malades. La dose cumulée moyenne d'acétaminophène par malade était de 7,7 ± 5,65 g. La posologie quotidienne moyenne était de 1,95 ± 0,81 g (1-3 g). Les malades qui avaient reçu une dose cumulée d'acétaminophène ≥ 7,5 g avaient un taux de prothrombine plus bas (52,4 ± 30,3 % vs 74,2 ± 17,2 %) (P = 0,039), ainsi qu'un taux plus faible du facteur V (54,7 ± 33,2 % vs 83,3 ± 19,6 %) (P = 0,033). Le taux de prothrombine et la bilirubinémie étaient corrélés négativement avec la concentration plasmatique d'acétaminophène.

Conclusion

L'utilisation d'acétaminophène à posologie thérapeutique était associée par une altération des marqueurs biologiques de sévérité des hépatites virales en particulier les hépatites A. Cette altération était liée à la prise cumulée d'acétaminophène, et corrélée avec la concentration plasmatique d'acétaminophène en fonction du temps écoulé depuis la dernière prise. La prise d'acétaminophène devrait être arrêtée quand le diagnostic d'hépatite aiguë est posé.

Abstract

Objectives

Data on the influence of acetaminophen intake on acute viral hepatitis is scarce, but it could play a role in the worsening of this disease. The aim of this study was to determine whether the intake of acetaminophen at therapeutic doses affects the severity of acute viral hepatitis.

Methods

This was a prospective study concerning 37 consecutive patients hospitalized for acute viral hepatitis. Acetaminophen consumption and time since last intake were assessed by a questionnaire. Parameters of severity were studied in comparison to time related serum concentrations of acetaminophen.

Results

Patients hospitalized for acute viral hepatitis (18 male, 19 female patients) had a mean age of 29.2 ± 11.5 years. The causal virus was HAV (n = 23), HBV (n = 7) and other viruses (n = 8). The mean cumulated dose of acetaminophen was 7.7 ± 5.65 g. The daily dose did not exceed the therapeutic dosage and the mean was 1.95 ± 0.81 g (1-3 g). Patients who received 7.5 g of acetaminophen or more had a lower prothrombin index 52.4 ± 30.3% vs 74.2 ± 17.2% (P = 0.039), and a lower factor V 54.7 ± 33.2% vs 83.3 ± 19.6% (P = 0.033). Prothrombin index and bilirubinemia were negatively correlated with time related plasma acetaminophen concentrations.

Conclusions

The use of acetaminophen at therapeutic doses was associated with greater alterations of surrogate markers of the severity of acute viral hepatitis especially hepatitis A. This was related to cumulated dosages and correlated to the time related acetaminophen plasma concentrations. Acetaminophen use should be interrupted when acute hepatitis is suspected.


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 30 - N° 5

P. 763-768 - mai 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Hepatitis E is an autochthonous disease in industrialized countries
  • Jean-Marie PÉron, Jean-Michel Mansuy, Hélène Poirson, Christophe Bureau, Emmanuel Dupuis, Laurent Alric, Jacques Izopet, Jean-Pierre Vinel
| Article suivant Article suivant
  • La mésaventure thérapeutique du paracétamol chez le buveur excessif
  • Alexandre Louvet, Jeanne Boitard, Sébastien Dharancy, Arnaud Duriez, Pierre Deltenre, Jean-Claude Paris, Philippe Mathurin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.