Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Aspergilloses pulmonaires chroniques et autres mycoses bronchopulmonaires non invasives (aspects immunoallergiques exclus) - 18/06/19

[6-003-J-10]  - Doi : 10.1016/S1155-195X(19)85683-9 
T. Maitre a, C. Hennequin b, c, S. Tavolaro d, M. Antoine e, M.-F. Carette d, C. Godet f, J. Cadranel g,
a Service de maladies infectieuses et tropicales, Hôpital Tenon, AP-HP, Sorbonne Université, 4, rue de la Chine, 75970 Paris cedex 20, France 
b Laboratoire de parasitologie et mycologie médicale, Hôpital Saint-Antoine, AP-HP, 184, rue du Faubourg-Saint-Antoine, 75012 Paris, France 
c Centre de recherche Saint-Antoine, Inserm-UMR S 938, Faculté de médecine Pierre et Marie Curie, Sorbonne Université, site Saint-Antoine, 27, rue Chaligny, 75571 Paris cedex 12, France 
d Service de radiologie, AP-HP, Sorbonne Université, 4, rue de la Chine, 75970 Paris cedex 20, France 
e Laboratoire d'anatomopathologie, AP-HP, Sorbonne Université, 4, rue de la Chine, 75970 Paris cedex 20, France 
f Service de maladies infectieuses et tropicales, 2, rue de la Milétrie, 86021 Poitiers, France 
g Service de pneumologie, Hôpital Tenon, AP-HP, Sorbonne Université, 4, rue de la Chine, 75970 Paris cedex 20, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 17
Iconographies 21
Vidéos 0
Autres 7

Résumé

Le spectre des mycoses bronchopulmonaires non invasives aujourd'hui est dominé par l'aspergillose pulmonaire chronique, alors que Candida sp. est un agent de colonisation très fréquent de l'arbre bronchique. Les autres infections fongiques sont beaucoup plus rares (cryptococcose) ou surviennent chez des malades ayant séjourné en pays d'endémie (histoplasmose). Les mycoses bronchopulmonaires non invasives, en particulier l'aspergillose pulmonaire chronique, surviennent chez des patients immunocompétents ou recevant de faibles doses de corticostéroïdes ou d'autres immunodépresseurs, mais présentant surtout un terrain respiratoire fragilisé par une maladie bronchopulmonaire préexistante et des comorbidités telles qu'une dénutrition ou un diabète. En l'absence de symptôme ou d'anomalie radiologique, l'identification d'une espèce fongique dans la culture d'un prélèvement respiratoire doit être interprétée avec prudence. En effet, le terrain respiratoire fragilisé est propice au polymicrobisme. Dans la plupart des cas, la symptomatologie respiratoire des mycoses bronchopulmonaires non invasives est peu spécifique et d'évolution subaiguë. Une hémoptysie doit être recherchée du fait de son impact pronostique et thérapeutique spécifique. Le diagnostic radiologique repose sur la réalisation d'une tomodensitométrie avec injection iodée. Les aspects radiologiques sont dominés par la modification des lésions pulmonaires préalables associée à l'apparition de matériel intracavitaire hypodense et/ou de nodules ou de masses éventuellement excavées. Le diagnostic repose sur la vigilance du clinicien et l'implication du mycologue afin de réaliser un examen mycologique des sécrétions respiratoires associé à un ou des tests de diagnostic indirect adaptés. De nouvelles techniques, encore aujourd'hui en évaluation, viendront prochainement apporter une aide au diagnostic microbiologique des mycoses bronchopulmonaires non invasives.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Mycoses bronchopulmonaires, Aspergillose, Histoplasmose, Cryptococcose


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Infections respiratoires basses de l'adulte
  • N. De Castro, J.-M. Molina
| Article suivant Article suivant
  • Parasitoses pulmonaires et pneumocystose
  • P. Bourée

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.