Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Carences nutritionnelles liées à la chirurgie de l'obésité - 26/03/08

Doi : GCB-04-2007-31-4-0399-8320-101019-200520002 

Vanessa Folope [1],

Moïse Coëffier [1],

Pierre Déchelotte [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Les malades souffrant d'obésité morbide ont souvent des carences nutritionnelles, notamment en vitamines liposolubles, folates et zinc. Après chirurgie bariatrique, ces carences s'aggravent. D'autres peuvent apparaître, surtout du fait de la restriction des apports alimentaires dans la chirurgie de réduction gastrique, et de la malabsorption induite dans les interventions de type bypass. Ces dernières conduisent à une perte pondérale plus marquée mais exposent aussi à des carences plus sévères. La dénutrition protéique avec diminution de la masse maigre est décrite dans les deux types d'intervention. Elle peut parfois nécessiter une renutrition entérale ou parentérale. L'anémie fréquemment retrouvée peut être due à une carence martiale, à un déficit en folates ou encore en vitamine B12. On peut observer des manifestations neurologiques comme l'encéphalopathie de Gayet-Wernicke suite à un déficit en vitamine B1 ou des neuropathies périphériques. La malabsorption des vitamines et autres nutriments liposolubles, surtout retrouvée après chirurgie de type bypass, donne rarement des symptômes cliniques. On note cependant parfois une déminéralisation osseuse suite à un déficit en vitamine D, une alopécie en relation avec une carence en zinc ou une héméralopie due à un déficit en vitamine A. Un suivi nutritionnel attentif est à initier chez la femme enceinte après chirurgie de l'obésité, car des possibles carences peuvent retentir sur sa santé et celle du nouveau-né. En conclusion, une vigilance s'impose et des dosages systématiques de micronutriments sont nécessaires en pré puis en postopératoire chez le malade obèse opéré. Une supplémentation des carences au cas par cas doit être instaurée et l'intérêt de leur prévention systématique devrait faire l'objet d'une évaluation.

Abstract

Nutritional deficiencies associated with bariatric surgery

Morbidly obese patients often have nutritional deficiencies, particularly in fat-soluble vitamins, folic acid and zinc. After bariatric surgery, these deficiencies may increase and others can appear, especially because of the limitation of food intake in gastric reduction surgery and of malabsorption in by-pass procedures. The latter result inmore important weight loss but also increase the risk of more severe deficiencies. The protein deficiency associated with a decrease in the fat-free mass has been described in both procedures. It can sometimes require an enteral or parenteral support. Anemia can be secondary to iron deficiency, folic acid deficiency and even to vitamin B12 deficiency. Neurological disorders such as Gayet-Wernicke encephalopathy due to thiamine deficiency, or peripheral neuropathies may also be observed. Malabsorption of fat-soluble vitamins and other nutrients, especially if diagnosed after by-pass surgery, rarely cause clinical symptoms. However, some complications have been reported such as bone demineralization due to vitamin D deficiency, hair loss secondary to zinc deficiency or hemeralopia from vitamin A deficiency. A careful nutritional follow-up should be performed during pregnancy after obesity surgery, because possible deficiencies can affect the health of both the mother and child. In conclusion, increased awareness of the risk of deficiency and the systematic dosage of micronutrients are needed in the pre- and postoperative period in obese patients undergoing bariatric surgery. The case by case correction of these deficiencies is mandatory, and their systematic prevention should be evaluated.


Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 4

P. 369-377 - avril 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Gastroentérologie Clinique et Biologique se met au net
  • Jean-Marie Reimund, Victor De Lédinghen
| Article suivant Article suivant
  • Complications vésiculaires après chirurgie bariatrique
  • Nicolas Veyrie, Stéphane Servajean, Nicolas Berger, Priscille Loire, Arnaud Basdevant, Jean-Luc Bouillot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.