Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Preoperative radiotherapy in elderly patients with rectal cancer - 26/03/08

Doi : GCB-04-2007-31-4-0399-8320-101019-200520014 

Fabrice Lorchel [1],

Karine Peignaux [2],

Gilles Créhange [1],

Mathieu Bosset [1],

Marc Puyraveau [1 et 3],

Mariette Mercier [1 et 3],

Jean-François Bosset [1],

Philippe Maingon [2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Radiothérapie préopératoire des cancers du rectum chez le malade âgé

Objectifs

Évaluer l'observance et la toxicité de la radiothérapie préopératoire chez les malades de plus de 70 ans porteurs de cancers du rectum localement évolués et l'influence des comorbidités au moyen d'une étude rétrospective.

Malades et Méthodes

De mars 1984 à décembre 2000, 95 malades (tumeurs T3-T4 N0 M0) ont été traités par radiothérapie préopératoire dans 2 centres français. Dix-neuf malades ont reçu une chimiothérapie concomitante.

Résultats

Tous les malades ont terminé leur irradiation. Six ont présenté une toxicité aiguë OMS 3. Une exérèse chirurgicale a pu être réalisée chez 87 malades. Il y a eu 3 décès postopératoire. Parmi les complications périopératoires, on notait 4,9 % d'accidents thrombo-emboliques, 9,8 % d'occlusion intestinale et 6,1 % de diarrhées. Après un suivi médian de 29 mois, les taux de survie globale à 3 et 5 ans étaient de 65 % et 49 %. En analyse univariée, les tumeurs du moyen rectum, une dose d'irradiation inférieure à 40 Gy et l'absence de chimiothérapie étaient de moins bon pronostic. En analyse multivariée, seule le performance status OMS initial était significatif. On observait une tendance à une survie globale supérieure pour les malades ayant un indice de Charlson à 0 (P = 0,0584).

Conclusions

La radiothérapie préopératoire est bien tolérée chez les malades de plus de 70 ans; l'observance est de 100 %. Les taux de complications sont identiques à ceux observés dans les essais de phase III parmi des malades plus jeunes. Un performance status OMS ≤ 1 est corrélé à une meilleure survie

Abstract

Purpose

We performed a retrospective analysis in order to eva-luate the compliance with preoperative radiotherapy in patients aged ≥70 with locally advanced resectable rectal cancer, and to evaluate the influence of comorbidities on treatment tolerance and oncological results.

Methods

From March 1984 to December 2000, 95 patients with T3-T4 N0 M0 rectal cancer received a preoperative radiotherapy in 2 radiotherapy departments. Nineteen patients received concomitant chemotherapy.

Results

All patients completed the radiation schedule. Six patients suffered grade 3 acute WHO toxicity. Surgical resection was performed in 87 patients. There were 3 post-operative deaths. Analysis of peri-operative complications showed thromboembolism (4.9%), ileus (9.8%) and diarrhoea (6.1%). After a median follow-up of 29 months, the 3- and 5-year overall survival rates were 65% and 49% respectively. In univariate analysis, a tumour located in the mid part of the rectum, a radiation dose less than 40 Gy, the absence of chemotherapy were significantly associated with a poor prognosis. There was a trend to a better survival for patients with a Charlson score of 0 (P=0.0584). In multivariate analysis, only initial WHO performance status was significant.

Conclusions

Compliance with preoperative radiotherapy is good in elderly patients. Toxicity rates are similar to those described in randomised trials in which only younger patients were included. Initial WHO performance status ≤1 is significantly associated with better survival.


Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 4

P. 436-441 - avril 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Infectious complications, prognostic factors and assessment of anti-infectious management of 212 consecutive patients with acute pancreatitis
  • Jean-François Bourgaux, Christine Defez, Laurent Muller, Julien Vivancos, Michel Prudhomme, Francis Navarro, Philippe Pouderoux, Albert Sotto
| Article suivant Article suivant
  • Manifestations anorectales, en rapport avec un lymphome de Burkitt associé au virus Epstein Barr, chez une malade immunocompétente
  • Stéphane Degeorges, Adeline Mesnil, Anne-Marie Marion-Audibert, Fadhéla Bouafia-Sauvy, Françoise Berger, Brigitte Bancel, Raphaëlle Barnoud, Agnès Rode, Denis Péré-Vergé, Jean-Christophe Souquet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.