Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Routine practice HCV infection screening with saliva samples: multicentric study in an intravenous drug user population - 26/03/08

Doi : GCB-05-2007-31-5-0399-8320-101019-200520003 

Damien Lucidarme [1],

Anne Decoster [2],

Didier Fremaux [3],

Jean Harbonnier [4],

Claude Jacob [5],

Véronique Vosgien [6],

Pascal Josse [7],

Pierre Villeger [8],

Cécile Henrio [9],

Bernard Prouvost-Keller [10],

Claire Saccardy [11],

Muriel Lemaire [12],

Gérard Vazeille [13],

Claude Duchene [14],

Michel Thuillier [15],

Christian Colbeaux [16],

Anne-Marie Lefebvre [17],

Gérard Forzy [2],

Bernard Filoche [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Dépistage de l'infection par le VHC sur prélèvement salivaire dans la population toxicomane en pratique quotidienne: résultats d'une étude randomisée multicentrique

But

Le but de cette étude randomisée multicentrique était d'évaluer l'apport diagnostique du dépistage de l'infection par le VHC sur prélèvement salivaire en pratique quotidienne dans la population toxicomane.

Méthodes

Entre janvier et mai 2004, un dépistage de l'infection par le VHC, soit sur prélèvement sanguin (groupe A), soit sur prélèvement salivaire (groupe B), selon une randomisation centralisée, a été réalisé dans 15 centres en France sur 274 sujets toxicomanes intraveineux, d'âge médian 29 ans, présumés anti-VHC négatifs. Soixante-dix-huit sujets (28 %) n'avaient jamais été dépistés et 196 (72 %) disposaient d'un dépistage du VHC négatif dont l'antériorité médiane était de 12 mois. Un contrôle des anticorps anti-VHC sériques en cas de positivité des anticorps anti-VHC dans la salive, et un dosage de l'ARN-VHC en cas de positivité des anticorps anti-VHC sériques étaient proposés.

Résultats

Quatorze sujets ARN-VHC positifs (7 dans chaque groupe) ont été dépistés. Dans 6 cas, il s'agissait d'un premier dépistage. Dans 8 cas, le délai médian entre le dernier dépistage négatif et l'inclusion était de 11 mois (extrêmes: 6-94 mois).

Conclusions

Cinq pour cent des sujets inclus ont été dépistés virémiques, bien qu'un tiers des sujets du groupe A n'ait pas été testé. Le test salivaire serait une alternative utile en cas de refus de prélèvement sanguin ou de mauvais état veineux, même si un test sanguin de confirmation reste difficile à obtenir dans près de la moitié des cas.

Abstract

Objective

The purpose of this randomized multicentric study was to evaluate the diagnostic contribution of screening for HCV infection on saliva samples in day-to-day practice in the intraveneous drug-user (IVDU) population.

Methods

Between January and May 2004, 274 presumably HCV-negative IVDU were screened for HCV infection in 15 centers in France (median age 29 years). After centralized randomization, screening tests were performed on blood samples (arm A) or saliva samples (arm B). Screening tests were performed in 78 subjects (28%) had never been screened before and in 196 subjects (72%) who had had a negative HCV screening test on average 12 months prior to the beginning of the study. In the event of a positive saliva test for anti-HCV Ab, a serum test for anti-HCV Ab was performed. In the event of a positive serum test for anti-HCV Ab, PCR was performed on serum to measure HCV-RNA.

Results

Fourteen individuals were positive for HCV RNA (7 in each arm). Six of these cases had not been detected before. In eight cases, the median time between the last negative screening test and study inclusion was 11 months (range 6-94 months).

Conclusions

Viremia tests were positive in 5% percent of the target population, although one-third of the individuals in arm A (blood samples) were not tested. The saliva test may be a useful alternative in the event of refusal of a blood test or when poor venous conditions compromise venous puncture. A confirmatory blood test still remains difficult to obtain in nearly half of patients.


Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 5

P. 480-484 - mai 2007 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.