Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Asthme professionnel non contrôlé : autour des comorbidités de l’asthme - 28/06/19

Uncontrolled occupational asthma: Talking about comorbidities

Doi : 10.1016/j.rmr.2019.03.008 
P. Thoré a, , A. Tiotiu a, b
a Département de pneumologie, pôle des spécialités médicales, CHRU de Nancy, rue du Morvan, 54511 Vandoeuvre-lès-Nancy, France 
b Unité EA3450-DevAH développement, adaptation et handicap, régulation cardiorespiratoire, université de Lorraine, faculté de Médecine de Nancy, laboratoire de Physiologie, 9 avenue de la foret de Haye CS 50184, 54505 Vandoeuvre-lès-Nancy, France 

Auteur correspondant. Rue du Morvan, 54511 Vandoeuvre-lès-Nancy, France.Rue du MorvanVandoeuvre-lès-Nancy54511France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

L’asthme professionnel associe les caractéristiques habituelles de la maladie asthmatique et la sensibilisation à un agent présent dans le milieu professionnel, responsable de cette symptomatologie. Si la prise en charge de comorbidités dans l’asthme sévère est rentrée dans la pratique habituelle, peu de données existent concernant leur lien avec l’asthme professionnel.

Observations

Nous présentons le cas d’un patient non-fumeur de 49 ans, diagnostiqué d’un asthme professionnel aux isocyanates, avec des critères de sévérité, qui malgré l’éviction de l’exposition professionnelle et un traitement médical maximal, restait non contrôlé. Après plusieurs changements thérapeutiques sans effet sur le contrôle de l’asthme et le nombre d’exacerbations, la recherche de comorbidités a permis d’abord la mise en évidence d’un reflux gastro-œsophagien, puis d’un syndrome d’apnées-hypopnées obstructives du sommeil. La prise en charge de ces comorbidités a permis une amélioration du contrôle de l’asthme et du nombre d’exacerbations, conduisant à une diminution de la pression thérapeutique et la reprise d’une activité après reclassement professionnel.

Conclusions

Comme dans tous les cas d’asthme sévère, la recherche de comorbidités doit être entreprise en cas d’asthme professionnel non contrôlé malgré l’arrêt de l’exposition professionnelle et un traitement médical optimal. Leur prise en charge permettra un meilleur contrôle de la maladie asthmatique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Occupational asthma is a disease where the pathophysiological characteristics of asthma are linked to repeated exposure to a sensitizing agent present in the workspace. Assessment of patients with severe asthma to identify and manage comorbidities improves asthma control and is recommended in international guidelines on the management of severe asthma.

Case report

We report the case of a 49-year-old patient, nonsmoker, without atopy, who had severe work-related asthma due to exposure to isocyanates, which was uncontrolled despite the avoidance of the occupational exposure and maximal medical treatment. A systematic assessment for possible comorbidities revealed gastroesophageal reflux and obstructive sleep apnea syndrome. The specific management of these two comorbidities led to an improvement of asthma control with a reduction in the number of exacerbations, a reduced burden of treatment and a resumption of employment.

Conclusions

As with all cases of severe asthma, the assessment of comorbidities must be systematic in the presence of an occupational asthma which persists after the cessation of the occupational exposure. The management of these comorbidities can lead to an improvement in asthma control and severity.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Asthme professionnel, Isocyanates, Contrôle, Comorbidités, Traitement

Keywords : Occupational asthma, Isocyanates, Comorbidities, Asthma control, Treatment


Plan


© 2019  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° 5

P. 633-637 - mai 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Arrêt du tabac : comment mieux impliquer le patient dans le choix du traitement
  • I. Jacot Sadowski, C. Rat, K. Selby, J. Cornuz
| Article suivant Article suivant
  • Normalisation ventilatoire après réduction de volume pulmonaire naturelle consécutive à une infection pulmonaire
  • Y. Bazin, M. Kerjouan, M. Lederlin, G. Brinchault, L. Le Guillou, A. Salé, S. Jouneau

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.