Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Un nouveau dispositif d’accompagnement du patient en officine : le « bilan partagé de médication » - 28/06/19

A new support given to patients in retail pharmacies: The “shared checkup of medication”

Doi : 10.1016/j.pharma.2019.02.002 
H. Lehmann
 EA 4487, équipe René-Demogue, centre de recherches en droit et perspectives du droit, université de Lille, 59006 Lille, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 11
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Highlights

Suite à l’adoption de la loi HPST du 21 juillet 2009, les pharmaciens d’officine français s’investissent de plus en plus dans de nouvelles missions, aussi bien en matière de prévention et de dépistage qu’en matière d’éducation thérapeutique du patient.
Dans ce contexte législatif, un nouveau dispositif d’accompagnement personnalisé du patient – le « bilan partagé de médication » – fut expérimenté en région Pays de la Loire avant d’être généralisé à l’ensemble du territoire national. Il s’agit d’un programme de suivi pharmaceutique personnalisé destiné aux patients âgés polymédiqués.
Ce programme de suivi personnalisé vise à améliorer l’observance des traitements chroniques et à prévenir l’iatrogénie médicamenteuse – tout en (re)valorisant le rôle majeur de professionnel de santé du pharmacien d’officine.
Cette nouvelle mission encourage en outre le pharmacien à davantage coopérer avec les autres professionnels de santé, notamment avec les médecins.
Un avenant modificatif à la Convention pharmaceutique du 4 avril 2012 qui lie les pharmaciens titulaires d’officine (via leurs syndicats) à l’ensemble des caisses d’assurance maladie (réunies en UNCAM) a permis la création de nouveaux honoraires de prestation spécifiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Conformément aux préconisations de la loi HPST du 21 juillet 2009, les pharmaciens d’officine s’investissent massivement dans de nouvelles missions, aussi bien en matière de prévention et de dépistage qu’en matière d’éducation thérapeutique du patient. Dans ce contexte, deux types d’entretiens pharmaceutiques d’éducation thérapeutique du patient ont d’abord été prévus : le premier concerne les patients à risque thrombotique traités par anticoagulants oraux (antivitamine K ou anticoagulant oral direct), tandis que le second est destiné aux asthmatiques soignés par inhalation de corticoïdes. Puis la parution en 2017 et 2018 respectivement des avenants no 11 et 12 à la Convention nationale du 4 avril 2012 organisant les rapports entre les pharmaciens titulaires et l’assurance maladie instaura un troisième type de dispositif d’accompagnement intitulé « bilan partagé de médication ». Il s’agit d’un programme de suivi pharmaceutique personnalisé destiné aux patients âgés d’au moins 65 ans et souffrant d’une ou de plusieurs affection(s) de longue durée (ALD) ainsi qu’aux patients âgés d’au moins 75 ans et traités de façon chronique par un minimum de cinq principes actifs différents. Ces nouveaux entretiens pharmaceutiques visent, d’une part, à améliorer l’observance des traitements chroniques – fréquents chez le patient âgé – et d’autre part, à prévenir l’iatrogénie médicamenteuse – favorisée par la polymédication – tout en (re)valorisant le rôle majeur de professionnel de santé du pharmacien d’officine.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

In accordance with the recommendations of the HPST law of 21st July 2009, the retail pharmacists heavily put a lot into new missions, concerning as well prevention and screening as therapeutic education of patient. In that context, two types of pharmaceutical conversations relative to patient's therapeutic training were primarily planned : the first one concerns patients with thrombosis’ risk treated by oral anticoagulants (antivitamin K or direct oral anticoagulant), whereas the second one is intended to asthmatics cured by corticoids’ inhalation. Then the publication in 2017 and 2018 respectively of amendments no 11 et 12 to the National convention of 4th April 2012 organizing relationships between titular pharmacists and health insurance planned a third type of support called « shared checkup of medication ». It is a matter of program of personalized pharmaceutical monitoring intended to patients at least 65 years old and suffering from one or several long-lasting affection(s), and also to patients at least 75 years old and chronically treated by at least five different active substances. Those new pharmaceutical conversations aim on the one hand to improve observance of chronic medications – current by elderly patients – and on the other hand to prevent drug iatrogenesis – favored by polymedication – while reasserting the major role of the retail pharmacist as health professional.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Pharmacien d’officine, Nouvelles missions, Éducation thérapeutique, Entretien pharmaceutique, Patient âgé, Affections longue durée, Polymédication, Observance, Iatrogénie médicamenteuse

Keywords : Retail pharmacist, New missions, Therapeutic training, Pharmaceutical monitoring, Elderly patients, Long-lasting affections, Polymedication, Observance, Drug iatrogenesis


Plan


© 2019  Académie Nationale de Pharmacie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 77 - N° 4

P. 265-275 - juillet 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Editorial board
| Article suivant Article suivant
  • Effects of electron beam sterilization on polyethylene terephthalate: Physico-chemical modifications and formation of non-volatile organic extractables
  • F. Caire-Maurisier, C. Aymes-Chodur, V. Jandard, A. Bourrel, N. Yagoubi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.