Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Chirurgie parathyroïdienne dirigée : une série de 100 patients consécutifs - 01/01/02

W.B.  Inabnet * ,  L.  Biertho*Auteur correspondant

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction : Le traitement des hyperparathyroïdies primaires a longtemps nécessité la localisation chirurgicale de toutes les glandes parathyroïdes. De nouvelles techniques d'imagerie médicale permettent actuellement de localiser les glandes pathologiques en pré-opératoire, leur résection complète étant confirmée en peropératoire par un dosage du taux de parathormone intacte (PTHi).

Matériel et Méthodes : Deux cent vingt parathyroidectomies ont été réalisées durant ces trois dernières années. Les données pré-opératoires, opératoires, ainsi que le suivi de ces patients ont été recueillis de manière prospective. Les cents dernières résections dirigées réalisées pour hyperparathyroïdie primaire ont été analysées.

Résultats : L'âge moyen des 100 patients était de 57 ± 15 ans. La durée moyenne d'intervention a été de 44 ± 25 min. Quatre-vingt-treize adénomes uniques, trois adénomes doubles, trois carcinomes et une hyperplasie parathyroïdienne ont été réséqués. Un abord bilatéral a été requis chez deux patients. Il y a eu une complication peropératoire (pneumothorax) lors de la résection d'un adénome médiastinal. Trois complications sont apparues en postopératoire : deux hématomes et une paralysie récurrentielle transitoire. La durée médiane d'hospitalisation a été de 2 ± 7,5 h (1-72 h). Tous les patients ont vu un retour à la normale de leur taux de calcium sérique, comme prédit par le dosage de PTHi.

Conclusion : Ces résultats suggèrent que les explorations unilatérales permettent d'obtenir un taux de guérison comparable à celui des approches bilatérales. De plus, cette technique est le plus souvent réalisable sous anesthésie locale, avec une durée d'hospitalisation et de convalescence réduite. Le taux de complication est faible mais nécessiterait des études comparatives pour être évalué.

Mots clés  : Chirurgie dirigée ; Hyperparathyroidie primaire ; Abord unilatéral ; Scintigraphie au sestamibi.

Abstract

Introduction: The treatment of primary hyperparathyroidism has long required a bilateral neck exploration to localize all parathyroid glands. New techniques in pre-operative imaging (technetium-99m-sestamibi scanning, high resolution ultrasonography) have allowed an accurate localization of pathological glands. Moreover, the intraoperative intact parathyroid hormone assay (iPTH) now permits to confirm the resection of all hyper-secreting glands.

Material and methods: Two hundred and twenty patients underwent parathyroid operations during the last 3 years, by different minimally invasive techniques. Pre- and intra-operative data, as well as the follow-up were recorded prospectively. The results of the last 100 unilateral approaches, performed for primary hyperparathyroidism, were analyzed.

Results: There were 78 women and 22 men, with a mean age of 57 ± 15 years (25 to 92 years). Mean operative time was 44 ± 25 min. Ninety-three solitary adenomas, three double adenomas, three carcinomas and one hyperplasia were resected. Two patients required a bilateral exploration. There was one intra-operative complication (pneumothorax) during the resection of a mediastinal gland. Three post-operative complications occurred, with 2 hematomas and one transient recurrent laryngeal nerve paralysis. Median hospital stay was 2 ± 7,5 hours (1-72 hours). All patients were cured following the operation, as predicted by the intra-operative iPTH assays.

Conclusion: These results suggest that unilateral, targeted, neck explorations offer a cure rate similar to those obtained by bilateral neck explorations. Moreover, this operation can be performed under local anesthesia, with a short hospital stay and recovery time. The morbidity rate is low but should be addressed by large-scale comparative studies.

Mots clés  : Targeted surgery ; Primary hyperparathyroidism ; Unilateral approach ; Sestamibi scanning.

Plan



© 2002  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 127 - N° 10

P. 751-756 - décembre 2002 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le cavernome portal : diagnostic, étiologies et conséquences
  • Éric Vibert, Daniel Azoulay, Denis Castaing, Henri Bismuth
| Article suivant Article suivant
  • Association cancers de l'oesophage et des voies aérodigestives supérieures : implications thérapeutiques
  • C. Mariette, S. Fabre, J.M. Balon, L. Finzi, D. Chevalier, J.P. Triboulet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.