Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Étude anatomoclinique et immunohistochimique d’une tumeur dérivant des glandes ano-génitales de type mammaire : l’hidradénome papillifère - 06/07/19

Anatomoclinical and immunohistochemical study of hidradenoma papilliferum, a tumor deriving from anogenital mammary-like glands

Doi : 10.1016/j.annder.2019.03.008 
A. Blind a, , N. Weingertner b, B. Cribier a
a Clinique dermatologique, université de Strasbourg, hôpitaux universitaires de Strasbourg, 1, place de l’Hôpital, 67000 Strasbourg cedex, France 
b Service d’histopathologie, université de Strasbourg, hôpital de Hautepierre, hôpitaux universitaires de Strasbourg, 1, avenue Molière, 67098 Strasbourg cedex, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le samedi 06 juillet 2019
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

But

Préciser les caractéristiques cliniques, histologiques, immunohistochimiques d’une grande série de cas d’hidradénomes papillifères et souligner les similitudes avec les tumeurs mammaires.

Méthodes

Nous avons effectué une étude anatomoclinique monocentrique rétrospective. Les cas d’hidradénomes papillifères du laboratoire de dermatopathologie de Strasbourg (1977–2017) ont été inclus et analysés en coloration hématoxyline-éosine et avec différents immunomarquages. Le diagnostic était retenu lorsqu’il existait des zones tubulaires et des zones papillaires, avec un revêtement constitué de cellules luminales cylindriques et de cellules périphériques myo-épithéliales.

Résultats

Nous avons inclus 32 cas concernant uniquement des femmes, d’âge moyen 49 ans. La localisation préférentielle était vulvaire (67 %) et péri-anale (25 %). La taille variait de 3mm à 25mm. Il s’agissait de tumeurs uniques habituellement non ulcérées, de couleur chair, pouvant mimer un kyste. Les lésions étaient localisées majoritairement dans le derme moyen. Nous avons identifié plusieurs variantes morphologiques à l’histologie. Trois HP avaient une architecture proche d’un adénome tubulaire apocrine, 3 d’un cystadénome apocrine ; 9 HP étaient connectés à l’épiderme, avec acanthose hyperplasique dans 3 cas et infiltrat inflammatoire dermique, se rapprochant d’un syringocystadénome papillifère. Seize HP ne comportaient pas d’atypies cytologiques ou architecturales. Des similitudes avec la pathologie tumorale mammaire se manifestaient par une hyperplasie des cellules luminales (6 cas), un taux de mitoses élevé (4 cas) et des atypies nucléaires (3 cas). Des glandes ano-génitales de type mammaire étaient trouvées à proximité de 10 HP. Les cellules myo-épithéliales exprimaient l’actine muscle lisse et p63, et les cellules luminales exprimaient CK7, CK8, EMA et de manière plus focale et inconstante Ber-EP4, CD117, PHLDA1 et les récepteurs aux androgènes.

Conclusion

Notre étude a mis en évidence une diversité d’architecture et de morphologie cellulaire, parfois au sein d’une même tumeur, identique à celle de la pathologie mammaire. Les caractéristiques immunohistochimiques des HP sont identiques à celles des glandes ano-génitales de type mammaire, ce qui justifie l’appellation d’« adénome des glandes ano-génitales de type mammaire ».

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Aim

To specify the clinical, histopathological and immunochemical features in a large series of hidradenoma papilliferum patients and to point out similarities with breast disease.

Patients and methods

We performed a monocentric retrospective histopathological study. Cases of hidradenoma papilliferum seen at the dermatopathology laboratory of Strasbourg (1977–2017) were included and analyzed with hematoxylin-eosin staining and immunostaining. Diagnosis was confirmed where tubular formations and papillary proliferations were noted and were lined by a luminal layer of columnar cells surrounded by a basal layer of myoepithelial cells.

Results

We included 32 cases solely involving women of a mean age of 49 years. Most cases involved the vulva (67 %) or the perianal region (25 %). The lesions ranged in size from 3 to 25mm. They occurred as solitary, non-ulcerated, skin-colored and cyst-like lesions. They were mostly localized in the mid-dermis. We identified several peculiar morphological variants. Three HP had a structure resembling tubular apocrine papillary adenoma, 3 were similar to apocrine cystadenoma, while 9 HP, of which 3 involved epidermal hyperplasia, were connected with the overlying epidermis and had dense stromal infiltrate in plasma cells, closely resembling syringocystadenoma papilliferum. Sixteen tumors had no features of note. Similarities with breast tumors were revealed through columnar cell hyperplasia (6 cases), high mitotic rates (4 cases), and atypical nuclei (3 cases). Anogenital mammary-like glands were found in the immediate vicinity of 10 HP. Myoepithelial cells were immunoreactive for smooth muscle actin and p63, while luminal cells were immunoreactive for CK7, CK8, EMA, and, in a more focused and less consistent manner, for Ber-EP4, CD117, PHLDA1 and androgen receptors.

Conclusion

Our study highlighted a variety of patterns and cell morphologies, on occasion within a single tumor, identical to breast disease. Histological and immunochemical examination revealed that anogenital mammary-like glands and HP share common features, which militates in favor of a common histogenesis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hidradénome papillifère, Vulve, Glandes ano-génitales de type mammaire, Adénome des glandes ano-génitales de type mammaire

Keywords : Hidradenoma papilliferum, Anogenital mammary-like glands, Mammary-like gland adenoma


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.