Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Prothèse partielle amovible supra-implantaire - 08/07/19

[28-768-A-10]  - Doi : 10.1016/S1877-7864(19)88714-1 
S. Baixe  : Chirurgien-dentiste, ancien assistant hospitalo-universitaire, chargé de cours à la faculté de chirurgie dentaire de Strasbourg, O. Etienne : Chirurgien-dentiste, Maître de conférences des Universités, praticien hospitalier, C. Taddei-Gross : Chirurgien-dentiste, Professeur des Universités, praticien hospitalier, doyen de la faculté de chirurgie dentaire de Strasbourg, présidente de la conférence des doyens des facultés d'odontologie
 Pôle de médecine et chirurgie bucco-dentaires des hôpitaux universitaires de Strasbourg, Faculté de chirurgie dentaire de Strasbourg, 8, rue Sainte Elisabeth, 67000 Strasbourg, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 12
Iconographies 14
Vidéos 0
Autres 2

Résumé

Les attaches de précision supra-implantaires, initialement conçues pour la prothèse complète amovible, ont trouvé un champ d'indications larges en prothèse partielle amovible à châssis. En termes de qualité de vie, elles offrent un avantage indéniable au patient : confort, efficacité masticatoire, esthétique par élimination de crochets visibles, stabilité fonctionnelle, brossage facilité, etc. Correctement positionnées, elles limitent la rotation de la prothèse tout en la stabilisant. Le choix du type d'attache incombe au praticien, et s'effectue en fonction de la situation clinique et des spécificités de chaque attache, principalement en forme de boule ou de cylindre, parfois en cylindrique magnétique. Si la place au-dessus de la crête osseuse est disponible, les barres peuvent être utilisées pour bloquer les axes de rotation parasite de la prothèse. Une fois que le plan de traitement est retenu, les étapes prothétiques suivent un déroulé classique : pose des implants, réalisation de la prothèse fixée puis de la prothèse partielle amovible. Les attaches sont vissées sur les implants une fois que la prothèse fixée est terminée. La partie femelle d'une attache doit se loger dans l'intrados de la selle prothétique correspondant. La connexion se fait soit au laboratoire de prothèse, soit directement en bouche par le praticien. Dans le premier cas, une empreinte secondaire « mixte » est nécessaire pour donner la position de l'implant au technicien de laboratoire qui réalise la connexion. Dans le deuxième cas, une empreinte secondaire conventionnelle convient. Toutefois, le laboratoire doit ménager un espacement du châssis en regard de l'attache pour que le praticien puisse placer la partie femelle. La connexion en bouche est réalisée quelques jours après la livraison de la prothèse au patient. Un suivi et une maintenance réguliers de la réalisation prothétique seront garants de la pérennité du traitement dans le temps.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Prothèse partielle amovible à châssis, Attache de précision, Attache boule, Attache cylindrique, Implant, Connexion


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Prothèse adjointe complète supra-implantaire à complément de rétention
  • M. Postaire, M. Daas
| Article suivant Article suivant
  • Visage et image de soi : aspects théoriques et cliniques en réhabilitation maxillofaciale et soins oncologiques de support
  • C. de Bataille, E. Toulouse, P. Pomar, F. Destruhaut

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.