Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Pityriasis lichénoïde chronique - 09/07/19

[98-165-A-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0319(19)60543-1 
G. Obeid, MD a, R. Akel, MD b, D. Nassar, MD, PhD b, c,
a Département de dermatologie, Hôpital universitaire Sacré Cœur, Baabda, Beyrouth, Liban 
b Département de dermatologie, Centre médical de l'université américaine de Beyrouth, Cairo street, Beyrouth, Liban 
c Département d'anatomie, de biologie cellulaire et de physiologie, Faculté de médecine, Université américaine de Beyrouth, Beyrouth, Liban 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Le pityriasis lichénoïde, anciennement appelé parapsoriasis en « gouttes », constitue un spectre de dermatoses inflammatoires regroupant d'un côté une forme chronique ou pityriasis lichenoides chronica et d'un autre côté une forme aiguë ou pityriasis lichenoides et varioliformis acuta avec plusieurs formes intermédiaires. Cliniquement, le pityriasis lichénoïde chronique se manifeste par une éruption d'éléments papulosquameux évoluant par poussées et rémissions pendant plusieurs mois. Des lésions nécrotiques évoluant vers une cicatrice varioliforme sont observées dans la forme aiguë. La physiopathologie est inconnue. Le diagnostic repose sur le tableau clinique ainsi que sur l'image histologique et l'étude immunohistochimique. Le principal diagnostic différentiel est la papulose lymphomatoïde compte tenu des similarités cliniques et parfois histologiques. Plusieurs modalités thérapeutiques sont disponibles mais de larges études randomisées font toujours défaut. Le traitement de première ligne repose sur une cure d'antibiotiques, essentiellement des cyclines, en association avec des dermocorticoïdes ou du tacrolimus topique. La PUVAthérapie ou la photothérapie ultraviolets B sont proposées en deuxième intention. La corticothérapie orale et le méthotrexate sont réservés aux formes sévères et récidivantes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Parapsoriasis en « gouttes », Parapsoriasis en « gouttes » aigu varioliforme, Pityriasis lichénoïde, Infiltrat lymphocytaire


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Érythrodermie
  • C. Ram-Wolff
| Article suivant Article suivant
  • Ichtyoses héréditaires
  • J. Mazereeuw-Hautier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.