Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Photosensibilisation au voriconazole : 7 cas - 26/03/08

Doi : AD-04-2006-133-4-0151-9638-101019-200517851 

N. Auffret [1],

F. Janssen [1],

P. Chevalier [2],

R. Guillemain [2],

C. Amrein [2],

C. Le Beller [3]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 3
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le voriconazole est un nouvel antifongique triazolé de deuxième génération dérivé du fluconazole. Présentant une puissance supérieure sur les espèces sensibles et un spectre plus large que le fluconazole, il constitue un traitement de choix des aspergilloses pulmonaires invasives et d'autres infections à Fusarium, Scedosporium/Pseudalleschezria et est indiqué dans les infections invasives à Candida résistantes au fluconazole. Nous rapportons 7 observations de photosensibilisation lors d'un traitement par voriconazole dans un contexte d'immunodépression.

Observations

Il s'agissait de 5 femmes et 2 hommes âgés de 17 à 67 ans (moyenne = 38 ans), recevant un traitement immunosuppresseur dans le cadre d'une transplantation bipulmonaire pour mucoviscidose (5 cas), d'une transplantation rénale sur néphroangiosclérose lupique (1 cas) et d'un syndrome de Sjögren (1 cas). Le développement d'une aspergillose pulmonaire (6 cas) ou d'une infection à Scedosporium (1 cas) a motivé la prescription de voriconazole. Une photosensibilisation est apparue dans un délai de 5 semaines à 14 mois après le début du traitement, faisant toujours suite à une exposition solaire parfois de faible intensité. Dans tous les cas, l'arrêt du médicament a entraîné rapidement la disparition des signes cutanés.

Discussion

Les photosensibilisations au voriconazole sont signalées dans la littérature, bien que rarement rapportées. Les malades doivent être informés de la possibilité de survenue de cet effet indésirable. La prescription de voriconazole en période d'ensoleillement nécessite une protection solaire.

Abstract

Voriconazole photosensitivity: 7 cases.

Background

Voriconazole is a new second-generation fluconazole-derived triazole. With greater potency against susceptible species and a broader spectrum of activity than fluconazole, it is the treatment of choice for invasive pulmonary aspergillosis and other fungal infections (Fusarium, Scedosporium/Pseudalleschezria) is indicated in a visit Candida infections refractory to fluconazole. We describe 7 cases of photosensitivity during treatment with voriconazole in a setting of immunodepression.

Case reports

The patients comprised 5 women and 2 men with a mean age of 38 years (17-67 years). Five had undergone pulmonary transplantation for mucoviscidosis, one had undergone kidney transplantation for lupus nephroangiosclerosis and one was on long-term systemic steroid treatment for Sjögren's syndrome. All patients had very severe immunosuppression and were receiving voriconazole for pulmonary aspergillosis (6 cases) or Scedosporium infection (1 case). Photosensitization appeared within 5 weeks to 14 months after the start of treatment, and in all cases followed exposure to sun, occasionally at low levels. In all cases, cutaneous lesions rapidly disappeared on discontinuation of treatment.

Discussion

There have been reports in the literature, although rare, of photosensitivity with voriconazole. Patients must be informed of the possibility of this adverse effect and sun protection must be recommended when voriconazole is prescribed, particularly during periods of intensive exposure.


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 133 - N° 4

P. 330-332 - avril 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Mélanome sur naevus spilus : 5 observations
  • S. Abecassis, A. Spatz, C. Cazeneuve, A. Martin-Villepou, T. Clerici, J.-P. Lacour, M.-F. Avril
| Article suivant Article suivant
  • Incidence des accidents par photosensibilisation médicamenteuse au cours des photothérapies
  • M. Vuillamie, J.-J. Parienti, A. Dompmartin, D. Leroy

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.