Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Perturbateurs endocriniens (PEs) et cancers. Analyse des risques et des mécanismes, propositions pratiques - 10/07/19

Endocrine disruptors and hormone dependant cancers. Mechanisms and proposals to reduce the risks

Doi : 10.1016/S0001-4079(19)31933-8 
Henri Rochefort , Pierre Jouannet
 Membre de l’Académie nationale de médecine 

(Au nom d’un groupe de travail)

Composition du groupe de travail Membres de l’Académie nationale de médecine, biologistes:Monique Adolphe, Philippe Jeanteur, Pierre Jouannet, Edwin Milgrom, Henri Rochefort

épidémiologistes et spécialistes de santé publique en cancérologie:Roland Masse, Hélène Sancho Garnier, Alfred Spira

cliniciens endocrinologues:Philippe Bouchard

cancérologues:Jacques Rouessé, Gérard Schaison

Membres de l’Académie nationale de pharmacie:Claude Bohuon, Claude Monneret

Experts extérieurs ayant particulièrement contribué:Robert Barouki, Patrick Balaguer, Luc Multigner, Michel Pugeat, Remy Slama


RÉSUMÉ

Concernés par l’incidence croissante des cancers du sein, de la prostate et du testicule dans les pays industrialisés, y compris en Europe, nous avons fait une revue de la littérature scientifique et des rapports français sur les effets potentiellement carcinogènes des perturbateurs endocriniens (PEs) présents dans l’environnement et l’alimentation. Nous expliquons pourquoi il est très difficile d’obtenir une preuve épidémiologique d’un effet cancérigène des PEs dans l’espèce humaine, ce qui explique en partie les polémiques interminables sur cette question. Cependant les résultats d’une série d’études indépendantes sont suffisants pour évoquer fortement un effet cancérigène de ces substances, notamment en cas de cancers hormono-dépendants. Ces résultats proviennent d’études expérimentales faites chez les rongeurs et des mesures de niveaux d’exposition dans le sang et les urines chez l’humain. La leçon de l’effet cancérigène transgénérationnel qui a été observé après traitement de femmes enceintes par le diéthylstilbestrol et les résultats obtenus après exposition expérimentale de rongeurs au bisphénol A suggèrent que les femmes enceintes et/ou allaitantes et les jeunes enfants doivent être protégés en priorité. Alors qu’il a déjà été décidé de réduire la présence de certains PEs comme les pesticides, les dioxines et les PCBs dans l’environnement, nous proposons de nouvelles mesures de précaution ciblées sur le bisphénol A et les phtalates qui sont notamment utilisés dans le conditionnement des aliments. Cependant, avant d’interdire l’usage du bisphénol A dans les emballages alimentaires, il serait nécessaire que les chercheurs industriels et académiques agissent de manière concertée pour mettre au point des substituts au bisphénol A faisant preuve d’une meilleure innocuité.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

SUMMARY

Concerned by the increasing incidence of breast, prostate and testis cancers in industrialized countries, including in Europe, we conducted an overview of the international literature and French national reports on the potential carcinogenic effect of several endocrine disruptors (EDs) found in the environment. We explain why it is extremely difficult to obtain epidemiological proof of a carcinogenic effect of EDs in humans. This is partly responsible for the long-term polemic regarding this issue. However, the results of a series of independent studies are sufficient to strongly suspect such a carcinogenic effect, particularly in hormone-dependent cancers. They were obtained experimentally in rodents and by measuring levels of human exposure, in blood and urine. The lesson learned from the transgenerational carcinogenic effect of diethyl stilbestrol in pregnant women treated in the past with this synthetic estrogen, and in vivo results in rodents treated with bisphenol A, indicate that we should first protect pregnant and lactating women and young children. While decisions to reduce environmental levels of EDs like pesticides, dioxins and PCBs have already been taken, we focus on new safety proposals on bisphenol A and phthalates used in food packaging. We propose that, before prohibiting all use of bisphenol A in food packaging, more concerted research by biologists together with industry will be needed to develop safe substitutes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Pesticides Mthacrylate bisphenol a-glycidyl, Œstrogenes, Tumeurs de la prostate, Tumeurs du sein, Tumeurs du testicule, Dioxines, Facteurs de risque

Key-words (Index medicus) : Pesticides Bisphenol a-glycidyl methacrylayte, Estorgens, Prostatic neoplasms, Breast neoplasms, Testicular neoplasms, Dioxins, Risk factor



 Les rapporteurs déclarent ne pas avoir de conflits d’intérêt
Tirés à part : Professeur Henri Rochefort Professeur Pierre Jouannet


© 2011  l’Académie nationale de médecine. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 195 - N° 8

P. 1965-1979 - novembre 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les nématodes du genre Oesophagostomum. Un risque émergent pour l’homme et les grands singes en Afrique ?
  • Jacques Guillot, Benjamin Vermeulen, Sophie Lafosse, Sophie Chauffour, Marie Cibot, Victor Narat, Shelly Masi, Adélaïde Nieguitsila, Georges Snounou, Odile Bain, Sabrina Krief
| Article suivant Article suivant
  • Risque hémorragique et syndromes coronariens aigus chez les sujets âgés
  • Jean-Paul Bounhoure, Jean-Louis Montastruc, (Au nom de la Commission II)

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.