Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Troubles psychiques des malades pendant et après leur séjour en réanimation - 10/07/19

Psychiatric issues during and after intensive care (ICU) stays

Doi : 10.1016/S0001-4079(19)32096-5 
Frédéric Pochard
 Réanimation médicale — Clinique du Château de Garches et groupe Famirea — Chu Saint-Louis — Paris 

RÉSUMÉ

L’hospitalisation en réanimation est source d’agressions physiques et psychologiques. Il s’ensuit des troubles psychiques pendant et après le séjour. Pendant le séjour, de nombreux facteurs de stress existent : fatigue, manque de sommeil, médicaments, intubation, douleur, bruit, lumière. Les patients se rappellent les expériences traumatiques : peurs d’être assassinés, abandonnés, cauchemars, panique. La dépression est fréquente mais difficile à détecter. Des troubles psychiatriques délirants et confusionnels existent dans près de la moitié des cas : hallucinations, agitation, stupeur. Traiter la souffrance psychique pendant le séjour fait appel à des moyens simples : diminuer le bruit, diminuer la lumière, notamment la nuit, chambres individuelles, horloge pour diminuer la confusion, visite des familles, contact verbal et réassurance, anxiolytiques. Après le séjour des symptômes anxio dépressifs (SAD) sont fréquents, mêlés aux symptômes d’état de stress post traumatique (ESPT) : peur intense, sentiment d’impuissance ou d’horreur, syndrome d’évitement, syndromes neurovégétatifs, syndromes d’intrusion. Comment traiter le SAD et l’ESPT après la sortie ? Des techniques sont en cours d’évaluation : créer un carnet de bord où sont notés, par la famille et l’équipe soignante, les évènements du séjour et ultérieurs ; proposer une consultation de fin de séjour sont deux mesures qui semblent efficaces.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

SUMMARY

Stays in intensive care units (ICUs) are a source of psychological and physical stress, sometimes resulting in psychological disorders that may persist after ICU discharge. ICU stressors include exhaustion, drug-induced sleep privation, intubation, pain, noise, and a disrupted light-dark cycle. Patients remember traumatic experiences, such as a fear of being killed or abandoned, nightmares, and panic attacks. Depression is frequent but difficult to detect. Psychiatric disorders such as delirium and confusion (hallucinations, agitation, stupor) occur in almost half of all ICU patients. Simple measures can reduce the risk of such disorders, including noise reduction, less intense lighting (especially at night), individual rooms, visible clocks to reduce confusion, frequent family visits, verbal contact, reassurance, and anxiolytics. Anxiety and depression are frequent after ICU stays, and may be mixed with post-traumatic stress disorder (PTSD), which can include fear, feelings of horror, helplessness, avoidance, neurovegetative symptoms, and intrusive thoughts. New techniques are being tested to prevent these disorders, such as logbooks for families and team members to note events during and after the ICU stay, and end-of-stay psychological OK? consultations for both the patient and the family.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Réanimation/psychologie, Troubles de stress post-traumatique, Délire, démence, troubles mnésiques et cognitifs, Relations famille-professionnel de santé

Key-words (Index medicus) : Resuscitation/pscyhology, Stress disorders, post-traumatic, Delirium, dementia, amnestic, cognitive disorders, Professional-family relations



 Tirés à part : Docteur Frédéric Pochard, même adresse


© 2011  l’Académie nationale de médecine. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 195 - N° 2

P. 377-387 - février 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Communiquer avec les familles des patients en réanimation
  • Élie Azoulay, Alexandre Lautrette, Vincent Peigne, Frédéric Pochard
| Article suivant Article suivant
  • Épuisement professionnel en réanimation
  • Jean Roger Le Gall, Élie Azoulay, Nathalie Embriaco, Marie Cécile Poncet, Frédéric Pochard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.