Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le vieillissement prématuré des patients infectés par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) : mise en évidence, recherche des mécanismes physiopatholo-giques et prise en charge - 10/07/19

Premature aging in human immunodeficiency virus (HIV) infected patients : detection, pathophysiological mechanisms and management

Doi : 10.1016/S0001-4079(19)31893-X 
Jacqueline Capeau
 Biochimie et Hormonologie, Hôpital Tenon AP-HP Paris, CDR Saint-Antoine, Inserm U938, Université Paris6-UPMC, Facultéde Médecine Pierre et Marie Curie, 27rue Chaligny, 75571 Paris Cedex 12, France 

RÉSUMÉ

Les patients dépistés comme infectés par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH), sont actuellement, pour la très grande majorité, bien contrôlés pour leur infection virale. Cependant, chez certains de ces patients qui prennent de l’âge, les médecins constatent la survenue de pathologies classiquement observées dans la population générale lors du vieillissement : atteintes cardio-vasculaires, ostéoporose, troubles neurocognitifs, atteintes métaboliques, hépatiques, rénales, cancers. Cependant, chez les patients infectés par le VIH, ces atteintes surviennent dix à quinze ans « trop » tôt. Il est important de comprendre la physiopathologie de ce vieillissement prématuré. Les études en cours font fortement envisager la conjonction de causes multiples. Outre l’infection résiduelle par le virus, une activation immune accrue conduisant à un état d’immunodéficience ainsi que la prise de certaines molécules antirétrovirales thérapeutiques pourraient être impliquées dans une inflammation systémique à bas grade. Celle-ci précipiterait la survenue de la sénescence tissulaire et des atteintes dégénératives et prolifératives en cause dans le vieillissement. La prise en charge de ces patients privilégie les modifications liées au mode de vie et l’ajustement des traitements antirétroviraux utilisant des molécules de plus faible toxicité métabolique. Un traitement anti-inflammatoire pourrait être envisagé chez les patients à risque.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

SUMMARY

Most patients diagnosed with human immunodeficiency virus (HIV) infection now receive effective treatment. However, as the HIV-infected population gets older, manifestations of aging is starting to emerge 10–15 years earlier than in the general population, such as cardiovascular disease, osteoporosis, neurocognitive disorders, metabolic complications, and kidney and liver failure. Clinical studies suggest that the pathophysiology of this premature aging may be multifactorial. In addition to residual HIV infection, immune activation (leading to immunodeficiency) and some antiretrovirals might contribute to low-grade systemic inflammation that could drive tissue senescence and provoke degenerative and proliferative disorders. Management of these patients involves lifestyle modifications and switching from first-generation antiretrovirals towards less toxic drugs. Antiin-flammatory treatment could be considered for at-risk patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Vieillissement précoce, Séropositivité VIH, Système cardiovasculaire, Ostéoporose, Processus néoplasiques, Diabète, Traitement médicamenteux

Key-words (Index medicus) : Aging, premature, HIV, seropositivity, Cardiovascular system, Osteoporosis, Neoplastic processes, Diabetes mellitus, Drug therapy



 Tirés à part : Professeur Jacqueline Capeau, même adresse


© 2011  l’Académie nationale de médecine. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 195 - N° 9

P. 2013-2024 - décembre 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Table of Contents
| Article suivant Article suivant
  • Place des assistances cardiorespiratoires dans le traitement de l’arrêt cardiaque
  • Jean-Jacques Lehot, Nelly Long-Him-Nam, Olivier Bastien

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.