Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les progrès sur l’architecture du sommeil paradoxal depuis William Dement et Michel Jouvet - 10/07/19

Progress in our understanding of the architecture of paradoxical sleep since William Dement and Michel Jouvet

Doi : 10.1016/S0001-4079(19)31951-X 
Pierre-Hervé Luppi
 UMR 5292, CNRS/U1028 INSERM, Université Lyon I Faculté de médecine Laënnec, 7, rue Guillaume Paradin —, 69372 Lyon 

RÉSUMÉ

Le sommeil paradoxal (SP) ou sommeil REM caractérisé par une activation corticale associée à une atonie musculaire et des mouvements rapides des yeux a été découvert à la fin des années 50 par Michel Jouvet et William C. Dement. Les travaux des vingt années suivantes ont abouti à l’hypothèse que le déclenchement et le maintien du SP étaient dûs à une interaction inhibitrice réciproque entre des neurones inhibiteurs du SP de nature monoaminergique et des neurones exécutifs de nature cholinergique localisés dans un noyau de la formation réticulée pontique, le noyau sublatérodorsal. Nos travaux récents indiquent que ces neurones seraient respectivement de type GABAergique et glutamatergique. Ils suggèrent également un rôle inattendu inducteur de SP de neurones GABAergiques et d’un peptide hypothalamique, l’hormone de mélanoconcentration (MCH).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

SUMMARY

Paradoxical or REM sleep, characterized by cortical activation combined with muscle atonia and rapid eye movements, was discovered at the end of the 1950s by Michel Jouvet and William C. Dement. Studies over the next twenty years suggested that the onset and maintenance of paradoxical sleep was due to a reciprocal inhibitory interaction between monoaminergic neurons inhibiting PS and cholinergic neurons generating PS located in a small part of the pontine reticular formation called the sublaterodorsal tegmental nucleus. Our recent studies rather indicate that these neurons are respectively GABAergic and glutamatergic. Further, they suggest that three populations of GABAergic neurons and a population of hypothalamic neurons expressing melanin concentrating hormone, a peptide, play a important role in PS control.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Sommeil paradoxal, Cortex cérébral, Tronc cérébral, Agents GABA

Key-words (Index medicus) : Sleep, REM, Cerebral cortex, Brain stem, GABA agents



 Tirés à part : Docteur Pierre-Hervé Luppi, même adresse


© 2011  l’Académie nationale de médecine. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 195 - N° 7

P. 1517-1525 - octobre 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Introduction : le sommeil est l’affaire de tous
  • Jean Cambier
| Article suivant Article suivant
  • Désynchronisation de l'horloge interne, lumière et mélatonine
  • Yvan Touitou

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.