Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le poumon - 10/07/19

The lung

Doi : 10.1016/S0001-4079(19)31963-6 
Emmanuel Martinod *, ** , Yurdagül Uzunhan ***, Dana M. Radu *, **, Agathe Seguin *, **, Guillaume Boddaert *, **, Dominique Valeyre ***, Carole Planés ****, Alain Carpentier **
* Chirurgie thoracique et vasculaire. Assistance Publique-Hôpitaux de Paris. CHU Paris — Seine Saint Denis, Hôpital Avicenne, Pôle Activités cancérologiques spécialisées, Faculté de Médecine SMBH, Bobigny, Université Paris 13, 
** EA, Laboratoire de recherches biochirurgicales, Université Paris Descartes, Fondation Alain Carpentier, Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, Hôpital Européen Georges Pompidou, Paris, France. 
*** Pôle Activités cancérologiques spécialisées, Service de Pneumologie, Bobigny Université Paris 13, PRES Sorbonne- Paris-Cité, EA2363, Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, CHU, Paris, — Seine Saint Denis, Hôpital Avicenne, France. 
**** Pôle Activités cancérologiques spécialisées, Service des explorations fonctionnelles, Bobigny Université Paris 13, PRES Sorbonne- Paris — Cité, EA2363, Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, CHU Paris — Seine Saint Denis, Hôpital Avicenne, France. 

RÉSUMÉ

La transplantation pulmonaire est toujours le seul traitement curatif de l'insuffisance respiratoire chronique au stade terminal. Ses résultats restent néanmoins médiocres en raison du nombre insuffisant de donneurs, du rejet chronique et des complications liées aux immunosuppresseurs. La mise au point d'un poumon bio-artificiel régénéré à partir de cellules autologues pourrait apporter une solution majeure à ces problèmes non résolus. Nous avons démontré qu'il était possible d'obtenir une régénération in vivo épithéliale et cartilagineuse au niveau trachéo-bronchique en utilisant une matrice de tissu aortique. D'autres études ont permis une régénération trachéo-bronchique in vitro par ingénierie tissulaire ou in vivo après implantation hétérotopique d'une allogreffe. La problématique est encore plus complexe au niveau pulmonaire puisqu'il faut trouver une matrice élastique capable d'induire une régénération des différents éléments bronchiques, alvéolaires et vasculaires du poumon sur de plus une large surface permettant ainsi une ventilation, une perfusion et des échanges gazeux. Des études récentes ont démontré la possibilité de régénération des différents constituants du poumon in vivo et in vitro à partir de cellules autologues, en particulier de cellules souches. La recherche en ce domaine, qui en est à ses débuts, s'oriente aujourd'hui vers l'utilisation préférentielle d'une matrice pulmonaire décel-lularisée dont la recolonisation épithéliale et endothélial in vitro est obtenue par utilisation de cellules autologues. L'implantation in vivo chez l'animal semble permettre l'obtention d'un poumon bio-artificiel fonctionnel. Ces premiers travaux laissent entrevoir une application chez l'homme dans dix à vingt ans d'après les prévisions les plus optimistes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

SUMMARY

Lung transplantation is still the only curative treatment for end-stage pulmonary diseases. The results remain poor, however, because of the limited availability of lung donors, chronic rejection, and complications related to immunosuppressive therapy. The use of a bio-artificial lung generated from autologous cells could offer a solution. We have demonstrated that in vivo epithelial and cartilage regeneration of the airways is feasible with the use of an aortic tissue matrix. Other studies show that in vitro and in vivo airway regeneration, respectively, can be obtained by using bio-engineering and heterotopic allograft implantation. A more complex challenge is the creation of an artificial lung. Indeed, this would require the use of an elastic matrix that can promote regeneration of the different lung components (airways, alveoli, vessels) over a large surface area, thus allowing ventilation, blood perfusion and gas exchanges. Recent studies have demonstrated the possibility of in vitro and in vivo regeneration of lung tissue from autologous cells, and especially stem cells. This emerging research field is currently dominated by the use of decellularized lung matrices and autologous epithelial and endothelial cells. Implantation of such a recellula-rizedmatrix in animals has proved the feasibility of a functional bio-artificial lung. The first human transplantation of a bio-artificial lung should be possible within 10–20 years.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Organes bioartificiels, Transplantation, Bioingenierie, Transplantation Autologue, Poumon

Keywords : Bioartifical organs, Transplantation, Bioenginee-ring, Transplantation, autologous, Lung



 Tirés à part : Professeur Emmanuel Martinod, même adresse


© 2011  l’Académie nationale de médecine. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 195 - N° 7

P. 1677-1685 - octobre 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le cœur
  • Philippe Menasché
| Article suivant Article suivant
  • Présentation
  • Jean-Yves Le Gall

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.