Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Pourquoi, comment et où dose-t-on les antihypertenseurs en 2019 ? - 11/07/19

Assessment for antihypertensive drug intake: How, where and when?

Doi : 10.1016/j.therap.2019.05.002 
Béatrice Bouhanick a, b, Pauline Fonquernie c, India Bedue c, Anaïs Schavgoulidze c, Peggy Gandia c, , d
a Service d’HTA et de thérapeutique, pôle cardiovasculaire et métabolique, CHU Rangueil, 31000 Toulouse, France 
b UMR 1027, université Toulouse 3, 31000 Toulouse, France 
c Laboratoire de pharmacocinétique et toxicologie, institut fédératif de biologie, CHU Purpan, 330, avenue de Grande-Bretagne, TSA 40031, 31059 Toulouse cedex 09, France 
d INTHERES, université de Toulouse, INRA, ENVT, 31000 Toulouse, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le jeudi 11 juillet 2019

Résumé

Objectif

La prise en charge de l’hypertension artérielle (HTA) est un réel enjeu de santé publique et sa prise en charge est codifiée au travers de recommandations, notamment celles édictées par la Haute autorité de santé (HAS). Devant une HTA réfractaire à la thérapeutique, pouvant être liée ou pas à un défaut d’observance, il est légitime pour le prescripteur de s’assurer que l’exposition au traitement est suffisante pour atteindre les objectifs tensionnels. Le dosage des antihypertenseurs dans différentes matrices biologiques (sang/urine) est une solution possible. Toutefois, cette démarche nécessite de déterminer les concentrations observées aux posologies usuelles et de savoir interpréter les concentrations mesurées. Il est également nécessaire de recenser les laboratoires effectuant ces analyses. Ceci a fait l’objet de notre travail.

Méthodes

Les principaux antihypertenseurs référencés dans les recommandations de la HAS ont été listés. Pour chacun d’eux, une recherche bibliographique a permis de renseigner les concentrations plasmatiques/sériques à l’état d’équilibre ou les quantités excrétées dans les urines aux posologies usuelles. En complément, la demi-vie d’élimination et le caractère linéaire de la pharmacocinétique ont été spécifiés pour chaque antihypertenseur dosé dans le plasma/sérum. Les laboratoires de pharmacologie-toxicologie de France susceptibles de réaliser un dosage ont été recensés, en précisant le délai de rendu de résultat et le coût de l’analyse.

Résultats

Toutes les informations mentionnées ci-dessus ont été colligées au sein d’un tableau. À partir de cet outil, il est alors possible de comparer la concentration plasmatique/sérique ou la quantité mesurée dans les urines d’un patient aux valeurs rapportées dans la littérature. Dans le cas où les temps de prélèvements sanguins diffèrent entre ceux du patient et ceux de la littérature, la valeur mesurée du patient est comparée à la valeur attendue et estimée à partir des concentrations et des paramètres pharmacocinétiques issus de la littérature.

Conclusion

Interpréter la valeur plasmatique/sérique/urinaire mesurée pour un antihypertenseur est une approche qui s’avère particulièrement intéressante pour évaluer l’exposition et une éventuelle inobservance. Toutefois, cette activité est essentiellement réalisable en milieu hospitalier.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Aim

Hypertension is a public health problem managed according to therapeutic strategies published in France by the Hauteautoritéde santé (HAS — French Health Authorities). For patients with resistant hypertension, related or not to a non-adherence, prescribers need to be sure the exposure is high enough to achieve the tensional target. Quantitative analysis of antihypertensive drugs in different biological matrices (blood/urine) is one possible solution. However, this involves determining the concentrations observed at standard doses and knowing how to interpret the measured concentrations. It is also necessary to identify medical laboratories that can assay antihypertensive drugs. This was the aim of our work.

Methods

The main antihypertensive drugs recommended by the HAS have been listed. For each of them, we looked for published steady-state plasma/serum concentrations and quantities excreted in the urine at usual dosages. In addition, the elimination half-life and linear pharmacokinetic profile were specified for each antihypertensive agent measured in plasma/serum. Pharmacology-Toxicology laboratories in France likely to carry out assays were identified. The time taken to report the result and the cost of the analysis were also specified.

Results

All of the afore-mentioned information has been collected and presented in a table. This can then be used to compare the plasma/serum concentration or the quantity measured in a patient's urine with the values reported in the literature. In cases where the blood sampling times differ between those of the patient and the published data, the patient's measured value is compared to the estimated value based on the published concentrations and pharmacokinetics.

Conclusion

Interpretation of the plasma/serum/urinary value measured or estimated for an antihypertensive drug is a particularly interesting approach to determine if drug exposure is enough and a possible non-adherence. However, this activity is mostly carried out in hospital centres.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hypertension, Antihypertenseurs, Observance, Suivi médicamenteux, Pharmacocinétique, Analyse biologique

Keywords : Hypertension, Antihypertensive agents, Patient compliance, Drug monitoring, Pharmacokinetics, Blood chemical analysis


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.