Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Radioprotection en médecine nucléaire - 15/07/19

[35-330-A-10]  - Doi : 10.1016/S1879-8497(19)69790-6 
J.-P. Vuillez a, b,  : Professeur des Universités, praticien hospitalier biophysique et médecine nucléaire, chef de service, G. Bonardel c
a Médecine nucléaire, Pôle d'imagerie, CHU Grenoble Alpes, CS 10217, 38043 Grenoble cedex 9, France 
b Inserm U-1039 Radiopharmaceutiques biocliniques, Université Grenoble-Alpes, Site santé, Grenoble, France 
c Médecine nucléaire, Centre cardiologique du Nord, CHSD-Hôpital Delafontaine, 32-36, rue des Moulins Gémeaux, 93200 Saint-Denis, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 15
Iconographies 7
Vidéos 0
Autres 5

Résumé

La radioprotection en médecine nucléaire diagnostique doit être pensée dans le cadre des faibles et très faibles doses. Celles-ci ne peuvent induire aucun effet déterministe, et les données épidémiologiques et radiobiologiques récentes conduisent à considérer que les effets stochastiques sont inexistants. En conséquence, les principes de radioprotection doivent s'appliquer de façon adaptée. Pour le personnel, si la justification est liée à la nature même du travail, la démarche d'optimisation est essentielle, non pas pour diminuer des doses reçues déjà faibles (inférieures à 6 mSv par an) mais pour éviter toute dérive ; le risque de contamination est particulier à la médecine nucléaire et doit faire l'objet d'une attention spéciale. Pour les patients, au-delà de la justification comme pour tout examen irradiant, l'optimisation consiste à utiliser la plus faible activité injectée possible tout en ayant les meilleures performances diagnostiques possibles. Le rapport bénéfice/risque, toujours extrêmement favorable, autorise la réalisation des examens chez tous les patients, y compris chez les enfants et les femmes enceintes lorsque c'est nécessaire. Il n'y a aucune mesure d'éviction particulière à envisager, en particulier vis-à-vis de l'entourage. Pour les applications thérapeutiques, les règles sont à renforcer, en raison des activités utilisées plus élevées. C'est le seul cas où la grossesse est une contre-indication formelle, et où l'on peut être amené à conseiller une éviction des proches pendant quelques jours.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Justification, Optimisation, Rapport bénéfice/risque, Irradiation, Contamination, Effets stochastiques, Effets déterministes


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Radiopharmaceutiques à visée thérapeutique : indications, précautions d'emploi et principaux résultats
  • F. Kraeber-Bodéré, E. Garin, C. Ansquer, J.-P. Vuillez

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.