Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Folliculites à Malassezia - 26/03/08

Doi : AD-11-2007-134-11-0151-9638-101019-200520004 

A. LÉVY [1],

M. FEUILHADE de CHAUVIN [1 et 2],

L. DUBERTRET [1],

P. MOREL [3],

B. FLAGEUL [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La folliculite à Malassezia est décrite essentiellement chez des sujets vivant en climat chaud et humide ou chez des malades immunodéprimés. Sa fréquence en France est inconnue. Nous rapportons une série de 26 cas de folliculites à Malassezia. Leurs caractéristiques cliniques, les facteurs favorisants, les résultats des examens mycologiques et/ou histologiques et l'effet des traitements prescrits ont été comparés à ceux de la littérature.

Malades et méthodes

Il s'agissait d'une étude rétrospective chez des malades recensés à l'Hôpital Saint-Louis entre mai 2002 et avril 2004. Les critères d'inclusion étaient l'existence d'une folliculite du tronc avec un prélèvement mycologique direct positif et/ou un examen histologique montrant la présence d'abondants amas intrafolliculaires de Malassezia.

Résultats

Vingt-deux hommes et quatre femmes (sex-ratio H/F : 5,5) âgés en moyenne de 46 ans ont été recrutés. Cinq malades (19 p. 100) étaient immunodéprimés. La durée moyenne d'évolution était de 61 mois chez les sujets non-immunodéprimés. Le tableau clinique était stéréotypé, avec une éruption de papules et de pustules superficielles folliculaires prédominant au tronc, généralement prurigineuses (70 p. 100). L'examen mycologique direct trouvait des amas de levures dans 89 p. 100 des cas et l'examen histologique montrait une image de folliculite avec amas intrafolliculaires de Malassezia dans 33 p. 100 des cas. Soixante-cinq pour cent des malades avaient reçu avant le diagnostic un ou plusieurs traitements antibactériens et/ou antiacnéiques, toujours inefficaces. Les traitements par kétoconazole topique, par kétoconazole per os et par l'association kétoconazole per os et topique permettaient une guérison chez respectivement 12 p. 100, 75 p. 100 et 75 p. 100 des malades, guérison toujours suivie d'une rechute dans les 3 à 4 mois après l'arrêt du traitement.

Discussion

Malgré un tableau clinique stéréotypé, la folliculite à Malassezia est sans doute une pathologie méconnue comme en témoignent le retard diagnostique et les traitements prescrits en première intention. Dans notre étude, l'examen mycologique direct a été plus contributif que l'examen histologique. Le traitement est difficile, car les rechutes sont quasi-constantes à l'arrêt des traitements antifongiques actuellement proposés.

Conclusion

Le diagnostic de folliculite à Malassezia doit être évoqué devant toute éruption folliculaire prurigineuse du tronc du sujet adulte d'âge moyen ou immunodéprimé. La fréquence importante des rechutes rend de nouveaux essais thérapeutiques nécessaires.

Abstract

Malassezia folliculitis: characteristics and therapeutic response in 26 patients.

Background

Malassezia folliculitis is most often described in patients living in hot and humid countries or in immunocompromised patients. Its frequency in France is unknown. We report 26 cases diagnosed at Saint-Louis Hospital between May 2002 and April 2004. The clinical features, the contributing factors, the results of direct mycological examination and/or histology and the efficacy of antifungal treatments were compared to the literature.

Patients and methods

The inclusion criteria were the presence of folliculitis on the trunk confirmed by direct microscopy and/or histopathology showing abundant yeast cells in the follicles.

Results

Patients comprised 22 men and 4 women (M/F sex ratio: 5: 5) with a mean age of 46 years. Five patients (19%) were immunocompromised. In normal patients, the duration of folliculitis was long with a mean of 61 months. The eruption was typical, with follicular papules and superficial pustules distributed predominantly on the trunk. Itching was frequent (70%). Direct microscopy was more often positive than histology (89% vs 33%). Some sixty-five percent of the patients had been previously treated by topical or systemic antibiotics or anti-acne drugs, which was ineffective in all cases. Cure with topical ketoconazole, oral ketoconazole alone or in combination with topical ketoconazole occurred respectively in 12%, 75% and 75% of patients, but with consistent recurrence within 3 to 4 months after cessation of treatment.

Discussion

Malassezia folliculitis is probably misdiagnosed, as suggested by the long time between onset and diagnosis and the high frequency of non-antifungal treatments prescribed. In our study, direct mycological examination provided more effective diagnosis than histology. Treatment is difficult especially because of the high frequency of relapses.

Conclusion

A diagnosis of Malassezia folliculitis should be considered in young adults or immunocompromised patients with an itching follicular eruption. Further therapeutic trials are needed due to the frequency of relapse.


Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 134 - N° 11

P. 823-828 - novembre 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Science, marketing et pharmacovigilance : l'exemple des inhibiteurs topiques de la calcineurine
  • C. Paul
| Article suivant Article suivant
  • Prise en charge des condylomes anogénitaux profus de l'enfant par laser CO2
  • A.-M. COLLET-VILLETTE, C. GAUDY-MARQUESTE, J.-J. GROB, M.-A. RICHARD

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.