Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Métastases osseuses du cancer du poumon : un paradigme de la prise en charge pluridisciplinaire onco-rhumatologique - 24/07/19

Doi : 10.1016/j.rhum.2019.06.004 
Cyrille Bruno Confavreux a, , b , Jean-Baptiste Pialat b, c, Aurélie Bellière d, Marie Brevet e, Chantal Decroisette f, Agnès Tescaru g, Julien Wegrzyn b, h, Cédric Barrey i, j, Françoise Mornex k, l, Pierre-Jean Souquet m, Nicolas Girard n, o
a Centre expert des métastases et oncologie osseuse secondaire (CEMOS), service de rhumatologie sud, hospices civils de Lyon, centre hospitalier Lyon-Sud, 165, Chemin du Grand Revoyet 69495 Pierre-Bénite cedex, France 
b Inserm UMR 1033-Lyos, université de Lyon, 69008 Lyon, France 
c Service de radiologie, centre hospitalier Lyon-Sud, hospices civils de Lyon, 69310 Pierre-Bénite, France 
d Centre régional de lutte contre le cancer Jean-Perrin, 63000 Clermont-Ferrand, France 
e Département d’anatomopathologie, groupement hospitalier Est, hospices civils de Lyon, 69500 Bron, France 
f Centre hospitalier Annecy-Genevois, 1, boulevard de l’hôpital, 74370 Metz-Tessy, France 
g Service de médecine nucléaire, centre hospitalier Lyon-Sud, hospices civils de Lyon, 69310 Pierre-Bénite, France 
h Département de chirurgie orthopédique, Pavillon T, hôpital Édouard-Herriot, hospices civils de Lyon, 69003 Lyon, France 
i Département de neurochirurgie et chirurgie du Rachis, université Claude-Bernard Lyon I, hôpital Pierre-Wertheimer, hospices civils de Lyon, 69500 Bron, France 
j Ensam, laboratoire de biomécanique, arts et métiers Paris Tech, 75003 Paris, France 
k Département de radiothérapie oncologie, centre hospitalier Lyon-Sud, hospices civils de Lyon, 69310 Pierre-Bénite, France 
l 1- EMR 3738, université Claude-Bernard Lyon, 69921 Oullins, France 
m Service de pneumologie, centre hospitalier Lyon-Sud, hospices civils de Lyon, 69310 Pierre-Bénite, France 
n Université de Lyon, université Claude-Bernard Lyon 1, 69008 Lyon, France 
o Institut du thorax Curie Montsouris, institut Curie, 75005 Paris, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mercredi 24 juillet 2019
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Points essentiels

La biopsie des métastases osseuses permet de poser un diagnostic histologique et moléculaire.
Chaque localisation des métastases osseuses doit faire l’objet d’une évaluation qui repose sur trois éléments différents : la douleur, le risque neurologique et le risque fracturaire.
Les métastases osseuses nécessitent une prise en charge personnalisée en harmonisation avec le traitement oncologique général.
La prise en charge des métastases osseuses est transversale et repose sur les décisions de la RCP d’Oncologie Osseuse Secondaire (RCP-OOS).
La prise en charge des métastases osseuses regroupe les soins à visée osseuse et le traitement systémique osseux.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

L’os est la troisième localisation métastatique par ordre de fréquence après le foie et le poumon. Les métastases osseuses intéressent un cancer bronchopulmonaire sur trois et sont généralement ostéolytiques. Les métastases osseuses ostéolytiques sont à l’origine de fractures pathologiques du rachis et des os longs qui entraînent une restriction de la mobilité, le recours à la chirurgie et un risque de compression médullaire. Les métastases osseuses s’accompagnent d’une altération marquée de la qualité de vie et de surcoûts de santé importants. Au cours des dernières années, la RCP métastases osseuses ou RCP d’oncologie osseuse secondaire (RCP-OOS) a été mise en place dans le but de proposer, pour chaque patient, une prise en charge optimale des métastases osseuses en harmonie avec la prise en charge antitumorale. Dans cette revue, nous allons évoquer les différents aspects de la prise en charge des métastases osseuses regroupant le diagnostic et l’évaluation (TDM, scintigraphie osseuse au Technétium 99m, TEP-FDG-(18F) et biopsie osseuse permettant le diagnostic moléculaire), les traitements osseux systémiques (acide zolédronique et dénosumab) et les traitements locaux (radiologie interventionnelle et radiothérapie). Les stratégies chirurgicales seront abordées dans un autre travail. À partir des référentiels Auvergne Rhône-Alpes en oncologie thoracique, édition 2017, nous présentons ici un arbre décisionnel pour aider les médecins dans la mise en place d’une stratégie personnalisée locomotrice pour chaque patient.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Métastases osseuses, Cancer du poumon, Dénosumab, Acide zolédronique, Radiothérapie, Chirurgie, Risque fracturaire


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais la référence anglaise de Joint Bone Spine avec le doi ci-dessus.


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.