Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Rituximab as a trigger factor of medication-related osteonecrosis of the jaw. A case report - 25/07/19

Doi : 10.1016/j.jormas.2019.06.009 
M.-J. Javelot a, 1, J. Sergheraert b, 1, S. Agbo-Godeau c, F. Levy-Weil d, S. Laurence e, P. Goudot c, R.-H. Khonsari e, C. Mauprivez b,
a Service d’odontologie, hôpital universitaire, hôpital universitaire Pitié-Salpêtrière, Paris, France 
b Pôle d’odontologie, laboratoire EA4691 biomatériaux et inflammation en site osseux, université Reims Champagne-Ardennes, hôpital Maison Blanche, centre hospitalier universitaire, Reims, France 
c Service de chirurgie maxillo-faciale, hôpital universitaire Pitié-Salpêtrière, Paris, France 
d Service de rhumatologie, centre hospitalier Victor-Dupouy, Argenteuil, France 
e Service de Chirurgie Maxillofaciale et Chirurgie Plastique, filière maladies rares TeteCou, centre de référence maladies rares MAFACE, Hôpital Universitaire Necker-Enfants Malades, Université Sorbonne Paris-Cité, Université Paris-Descartes, AP–HP, 75015 Paris, France 

Corresponding author.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le jeudi 25 juillet 2019
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Abstract

Rituximab, an anti-CD20 monoclonal antibody, is an effective treatment for rheumatoid arthritis. Here we report the case of a patient with rheumatoid arthritis, having taken risedronate for 14 months to prevent corticosteroid-induced osteoporosis, more than 2 years ago, who presented osteonecrosis of jaw following herpetic gingivostomatitis two weeks after the beginning of a rituximab treatment associated with her usual anti-rheumatic drugs. Eight weeks later, no bone and/or gum healing was observed and a stage 2 medication-related osteonecrosis of the jaw (MRONJ) was diagnosed. A conservative approach was decided with antiseptic mouth washes, low-level laser treatment (LLLT) and systemic therapy with teriparatide. Complete mucosal coverage was obtained after more two years of follow-up. We suggest that rituximab as immunosuppressant might be a cause or a decompensating factor of MRONJ. Non-surgical periodontal treatment with LLLT and teriparatide are candidates for the treatment of MRONJ.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Rituximab, Medication-related osteonecrosis of the jaw, Herpetic gingivostomatitis, Low-level laser therapy, Teriparatide


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.