Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Premier épisode dépressif majeur et dysfonctions sexuelles - 26/07/19

First major depressive disorder and sexual dysfunctions

Doi : 10.1016/j.sexol.2019.07.003 
A. Kachouchi , S. Akammar, S. Salim, I. Adali, F. Manoudi, F. Asri
 Service de psychiatrie, équipe de recherche pour la santé mentale, hôpital Ibn Nafis, CHU Marrakech, Marrakech, Maroc 

Auteur correspondant. Hôpital psychiatrique Ibn Nafiss, CHU Mohamed VI, Marrakech, Maroc.Hôpital psychiatrique Ibn Nafiss, CHU Mohamed VIMarrakechMaroc
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le vendredi 26 juillet 2019

Résumé

L’altération de la fonction sexuelle est souvent présente lors d’un épisode dépressif. L’objectif de notre étude est d’évaluer la fonction sexuelle chez les patients présentant un premier épisode dépressif caractérisé et étudier les différents facteurs sociodémographiques, cliniques et sexologiques associés aux dysfonctions sexuelles à travers une étude transversale descriptive, portant sur 20 hommes et 40 femmes consultant au service de psychiatrie à l’hôpital Ibn Nafiss CHU Mohammed VI Marrakech Maroc et ayant été évalués par l’échelle Arizona Sexual Experience Scale pour la fonction sexuelle et l’échelle Hamilton dépression pour la sévérité de la dépression. L’âge moyen des patients était de 34,8. Parmi, 66 % étaient de sexe féminin (n=40). Au total, 83 % étaient d’origine urbaine, plus de 50 % avaient au minimum atteint le niveau d’études secondaire. La durée moyenne de l’épisode dépressif était de 8,42 mois. L’épisode dépressif était d’intensité moyenne chez 55 % des hommes et 65 % des femmes. Un problème de couple a été rapporté par 57,5 % des femmes et 50 % des hommes. Une baisse de la fréquence des rapports sexuels était notée chez 77,5 % des femmes et 75 % des hommes. Pour les hommes, la fonction sexuelle était altérée chez 65 %, le trouble de désir était présent dans 65 % suivi des troubles de l’érection 40 % puis les troubles de l’excitation 33 %. La fonction sexuelle était altérée chez 85 % des femmes, le désir sexuel était la phase la plus altérée (82,5 %), suivi des troubles de l’excitation (62,5 %). Nous avons trouvé que l’altération de la fonction sexuelle globale et des autres phases de la réponse sexuelle était significativement corrélée à la sévérité et la durée prolongée de l’épisode dépressif et à l’existence de problèmes de couple. L’évaluation de la fonction sexuelle doit faire partie de toute évaluation clinique chez tout patient déprimé afin de l’intégrer dans tout projet thérapeutique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Alteration of sexual function is often present during a depressive episode. The aim of our study is to assess the sexual function in patients presenting a first major depressive episode and to study the different sociodemographic, clinical and sexological characteristics associated with sexual dysfunction through a descriptive cross-sectional study, involving 20 male and 40 female followed in the department of Psychiatry at Ibn Nafiss Hospital CHU Mohammed VI Marrakech Morocco and having been evaluated by the Arizona Sexual Experience Scale for Sexual Function and the Hamilton Depression Scale for the Severity of Depression. The average age was 34.8. In all, 83% were of urban origin, more than 50% had at least high school education. The average duration of the depressive episode was 8.42 months. Over 55% of men and 65% of women reported a moderate depression. A marital discord was reported by 57.5% of female and 50% of male. A decrease of sexual activity was noted in 77.5% of female and 75% of male. In males, total dysfunction was present in 65% of the subjects, low desire 65% was most frequently reported followed by penile erection 40% and excitement problems 33%. In female subjects, total dysfunction was present in 85%, low desire 82,5% was the most common reported abnormality followed by excitement problems 62,5%. We found that the alteration of the overall sexual function and other phases were significantly correlated with the severity and duration of the depressive episode and the existence of marital discord. The assessment of sexual function must be part of any clinical evaluation in for each depressed patient in order to integrate it into the therapeutic project.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Épisode dépressif majeur, Sexualité, Dysfonction sexuelle, ASEX

Keywords : Major depressive disorder, Sexuality, Sexual dysfunction, ASEX


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.