Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Mucoviscidose : du gène à la thérapie. Une maladie modèle pour la médecine de précision - 07/08/19

[6-031-A-25]  - Doi : 10.1016/S1155-195X(19)89874-2 
C. Férec a, b,  : Professeur des Universités, praticien hospitalier, V. Scotet a : Chargée de recherche
a Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm)-Unité mixte de recherche (UMR) 1078 « Génétique, génomique fonctionnelle et biotechnologies », Institut brestois de recherche en biologie et santé, Établissement français du sang (EFS), Faculté de médecine, Université de Brest, 22, avenue Camille-Desmoulins, 29200 Brest, France 
b Laboratoire de génétique moléculaire et d'histocompatibilité, Hôpital Morvan, CHU, 2, avenue Foch, 29200 Brest, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 2

Résumé

À l'heure de la médecine personnalisée, la prise en charge de la mucoviscidose est un exemple remarquable des progrès réalisés depuis 30 ans dans le domaine de la génétique et du traitement des maladies génétiques. Le gène cystic fibrosis transmembrane conductance regulator (CFTR) responsable de la maladie est aujourd'hui bien connu, avec plus de 2000 mutations qui ont été rapportées dans la littérature, permettant de proposer des diagnostics moléculaires précis. Selon l'impact de ces mutations sur la fonction de la protéine CFTR, il a été possible de les classer selon leur plus ou moins grande sévérité et d'établir des corrélations génotype/phénotype. Le diagnostic de la maladie est posé aujourd'hui précocement en période néonatale et les données du conseil génétique pour les couples à risque sont bien codifiées, avec un diagnostic anténatal qui peut être proposé dès 11 semaines d'aménorrhée pour les couples à risque de 25 % de récurrence. Des thérapies ciblées, mutation spécifique, ont vu le jour depuis dix ans et rapidement ces nouvelles molécules ont pu bénéficier d'autorisation de mise sur le marché, ouvrant pour les patients de grands espoirs pour le traitement spécifique de la mucoviscidose.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Mucoviscidose, Gène CFTR, Mutations, Corrélations génotype/phénotype, Conseil génétique, Thérapies spécifiques


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Mucoviscidose de l'adulte
  • D. Hubert, I. Fajac
| Article suivant Article suivant
  • Dyskinésies ciliaires primitives de l'enfant

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.