Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Hormonal replacement therapy (HRT) in postmenopause: a reappraisal - 27/03/08

Doi : 10.1016/j.ando.2007.06.015 

A. Caufriez

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Résumé

Le traitement hormonal de substitution (THS) est actuellement le traitement le plus efficace des troubles vasomoteurs et urogénitaux et de la diminution de la libido. En raison des effets indésirables observés dans certaines études cliniques, les autorités sanitaires estiment aujourd'hui que le THS est contre-indiqué pour la prévention des fractures et des maladies cardiovasculaires en postménopause. Cependant, les études expérimentales et cliniques indiquent que ces effets indésirables dépendent largement de la formulation des molécules (estrogènes et progestérone/progestines), du dosage, de la voie d'administration, de l'âge des patientes, des pathologies associées et de la durée du traitement. Toutes les formulations estrogéniques ont des effets bénéfiques similaires sur les troubles vasomoteurs et urogénitaux, et sur la structure osseuse, quelle que soit la voie d'administration. Mais les risques de maladies cardiovasculaires et de cancers du sein sont plus élevés lorsque les estrogènes sont administrés par voie orale que par voie transdermique, et plus élevés aussi avec la plupart des progestines qu'avec la progestérone micronisée. L'association estradiol transdermique et progestérone micronisée apparaît à la fois efficace et à moindre risque si l'on respecte certaines précautions élémentaires. L'auteur estime — opinion hétérodoxe — que le THS peut aussi constituer un bon traitement pour la prévention de l'ostéoporose, en raison des effets potentiellement dangereux des traitements alternatifs tels que raloxifène et bisphosphonates chez certaines patientes. Le THS pourrait également avoir des effets bénéfiques dans la prévention de pathologies cardiovasculaires chez des femmes récemment ménopausées. Le THS doit être soigneusement adapté à chaque cas particulier, et faire l'objet d'un suivi attentif. Dans un futur proche, ce traitement pourrait être ajusté selon la carte génétique des patientes.

Abstract

Abstract

Hormone replacement therapy (HRT) is the most effective treatment currently available for vasomotor and urogenital symptoms and decreased libido. Because harmful effects were evidenced in some clinical trials, health authorities now consider that risk-benefit considerations do not favour the use of HRT for prevention of cardiovascular diseases and bone fractures in postmenopausal women. However, experimental and clinical studies indicate that adverse effects of HRT may largely depend on the estrogen and progesterone/progestin formulation, dosage, mode of administration, patient's age, associated diseases, and duration of treatment. All estrogen formulations and modes of administration have similar beneficial effects on vasomotor and urogenital symptoms and on bone structure. But cardiovascular and invasive breast cancer risks are higher with oral estrogen than with transdermal estradiol, and also higher with many progestin compounds than with micronized progesterone. The combination of transdermal estradiol + micronized progesterone appears to be effective and relatively safe if elementary precautions are taken, and seems to be presently the best choice for HRT in most postmenopausal women. In the author's — heterodox — opinion, HRT may also be a good therapeutic choice to prevent bone loss, since alternative medications, including raloxifene and bisphosphonates, may have dramatic harmful effects in some patients. It might also have beneficial effects on the development of coronary disease in young postmenopausal women. HRT requires careful adjustment to each individual patient and continuous monitoring of clinical evolution. In the future, this adjustment could benefit from genetic screening to maximize in each individual the ratio between positive and adverse effects.


Mots clés : Ménopause , Traitement hormonal de substitution (THS) , Estrogènes , Progestérone , Transdermique

Keywords: Menopause , HRT (hormone replacement therapy) , Estrogens , Progesterone , Transdermal


Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 68 - N° 4

P. 241-250 - septembre 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Unmasking other pituitary deficits during growth hormone replacement therapy
  • C. Giavoli
| Article suivant Article suivant
  • Androgen replacement in women
  • W. Arlt

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.