Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Engelures unilatérales associées à une monoparésie : 2 observations - 08/08/19

Two cases of unilateral chilblains associated with monoparesis

Doi : 10.1016/j.annder.2019.01.022 
P. Couture a, b, , P. Moguelet a, c, F. Chasset a, b, A. Barbaud a, b, P. Senet a, b, J.-B. Monfort a, b
a Médecine, Sorbonne université, 75013 Paris 06, France 
b Service de dermatologie, UF de dermatologie vasculaire, hôpital Tenon, AP–HP, 4, rue de la Chine, 75020 Paris, France 
c Service d’anatomopathologie, hôpital Tenon, AP–HP, 4, rue de la Chine, 75020 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les engelures sont des lésions dermiques inflammatoires liées à une hypersensibilité au froid, qui siègent de manière bilatérale et symétrique sur les extrémités. Leur survenue lors de pathologies pro-thrombogènes ou de pathologies auto-immunes est bien décrite mais leur association à des causes locorégionales favorisantes est peu connue.

Observations

Cas 1 : un homme de 57 ans, tabagique à 80 paquets-années, qui souffrait d’un déficit des releveurs du pied droit séquellaire d’une lombosciatique paralysante L5, consultait pour des lésions nécrotiques unilatérales des orteils, récidivant chaque hiver uniquement sur le membre paralysé. Cas 2 : un homme de 60 ans avait eu un liposarcome de cuisse droite traité par radiothérapie et chirurgie, qui s’étaient compliquées d’une monoparésie séquellaire et d’une artérite post-radique. Il présentait des macules purpuriques unilatérales des orteils du pied droit, sans évolution nécrotique, récidivant chaque hiver. Dans les deux cas l’examen clinique, le recul évolutif, l’histologie et les examens complémentaires confirmaient le diagnostic d’engelures idiopathiques.

Conclusion

Les hypothèses physiopathologiques expliquant l’unilatéralité des engelures en cas de paralysie sont une diminution du flux sanguin dans le membre paralysé, un déséquilibre des neuromédiateurs, un dysfonctionnement du système nerveux autonome, une atrophie cutanée avec hypertrophie des tissus mous sous-jacents et enfin une hypoesthésie qui vient aggraver les troubles trophiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

Chilblains are inflammatory dermal lesions associated with hypersensitivity to cold, and they occur on the extremities bilaterally and symmetrically. Their onset during the course of pro-thermogenic and autoimmune diseases has been widely reported, but the association with predisposing locoregional causes is not well known.

Patients and methods

Case 1: a 57-year-old man, who smoked 80 packets per year, presenting a deficit of the levator muscles in his right foot following lumbar sciatica with paralysis of L5, consulted for unilateral necrotic lesions of the toes recurring each winter in the paralysed limb only. Case 2: a 60-year-old man had a previous history of liposarcoma of the right side treated with radiotherapy and surgery, resulting in sequelae of monoparesis and radiation-induced arteritis. Each winter, he presented recurring unilateral purpuric macules of the toes on his right foot, with no necrotic progression. In both cases, clinical examination, disease progression over time, histology and laboratory tests confirmed the diagnosis of idiopathic chilblains.

Conclusion

The physiopathological hypotheses posited to account for the unilateral appearance of chilblains in the event of paralysis include decreased blood flow to the paralysed limb, imbalance in neuromodulators, dysfunction of the autonomous nervous system, cutaneous atrophy with hypertrophy of underlying soft tissues, and finally, hypoesthesia aggravating the trophic disorders.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Engelures, Parésie, Acrosyndrome Vasculaire

Keywords : Chilblains, Paresis, Vascular acrosyndrome


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 146 - N° 8-9

P. 557-562 - septembre 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Myopathie nécrosante auto-immune à anticorps anti-HMGCR induite par les statines et révélée par un tableau évocateur de dermatomyosite
  • M. Merlant, C. Fite, D. Kottler, L. Maisonobe, A. Dossier, L. Deschamps, V. Descamps
| Article suivant Article suivant
  • Alopécie, dysplasie auriculaire et déficit intellectuel en lien avec une délétion 21q terminale
  • E. Lafabregue, G. Chaby, P. Vabres, E. Carmi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.