Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Dépistage des anomalies sanguines glucidolipidiques à risque coronarien, de 16 à 19–20 ans. À propos d'une enquête menée chez 599 jeunes volontaires - 27/03/08

Doi : 10.1016/j.ando.2007.07.001 

J.-L. de Gennes [1],

P. Benlian [2],

C. Dreux [1],

P. Pelegrin [4]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Résumé

Un dépistage à jeun de la glycémie et des désordres lipidiques, présumés liés à l'athérosclérose prématurée affectant principalement les artères coronaires, a été réalisé chez 599 adolescents des deux sexes, dans le but d'établir la prévalence actuelle de ces désordres, dans la population des différentes régions du territoire français. Tous sont âgés de 16 à 19–20 ans et invités à donner un échantillon sanguin, gratuitement prélevé par des laboratoires privés proches de leur domicile et accrédités au plan national. Après 262 exclusions, dues à un dépistage préalable non signalé ni communiqué ou en cas de pilule contraceptive chez les filles, seulement 202 garçons et 135 filles sont restés éligibles pour cette étude de prévalence. L'utilisation de dosages plasmatiques enzymatiques de CT, HDLC, LDLC calculé, TG et glycémie, de valeurs seuils pour chacun de ces paramètres, est complétée par celle en index international calculé de CT/HDLC et de CT moins HDLC (CT – HDLC). Ceux-ci sont démontrés comme étant les meilleurs instruments pour une estimation finale de prévalence des désordres lipidiques exigeant une prévention primaire. En dépit d'une fréquence plus élevée des dépassements de CT et LDLC, respectivement trouvés à 16,3 et 22,5 % chez les garçons, 27,3 et 27,5 % chez les filles, l'élévation encore supérieure de fréquence de HDLC à 31 % chez les garçons et 28,1 % chez les filles montre une compensation très significative des élévations précédentes. De telle manière qu'une authentique prévalence de désordres lipidiques proathérogéniques est trouvée réduite à 8,4 % chez les garçons et 7,4 % chez les filles, sur le ratio CT/HDLC supérieur ou égal à 4,5, et à 5,4 % pour les garçons et 5,2 % chez les filles pour l'index du CT – HDLC. Une hypercholestérolémie familiale dominante est découverte seulement chez deux filles âgées de 16 ans. Les autres profils lipidiques anormaux recouvrent plutôt : d'abord les hypercholestérolémies pures modérées, puis les hyperlipidémies mixtes ou combinées, les hyperglycéridémies endogènes de type IV, enfin quelques rares cas d'hypoHDLémie. Le plus saillant des facteurs de risque cardiovasculaire ajoutés est l'hérédité parentale cardiovasculaire directe, autour de 30 % chez les sujets dépistés anormaux. L'obésité est restée rare comme le syndrome métabolique, dans la présente cohorte. Cependant, 53 % des garçons retenus à risques lipidiques fument contre 10 % seulement des filles à mêmes risques. La pilule contraceptive augmente significativement tous les paramètres lipidiques et l'index d'athérogénicité, principalement celui du CT – HDLC dont la fréquence double (15 %) en comparaison avec celle des filles hors pilule.

Abstract

Abstract

A screening of fasting blood glucose and lipids disorders, presumely linked to premature atherosclerosis namely affecting Coronary arteries, has been performed among 599 adolescents of both sexes with the goal of establishing the actual prevalence of these disorders in French population recruited through different areas of the country. All of them were between ages of 16 and 19–20 years old, and invited to give, in total gratuity, their blood samples to private and accreditable laboratories close to their living habitation. After 262 exclusions due to either previous screening not signaled before or present use of contraceptive pill in girls, only 202 boys and 135 girls remained eligible for such a prevalence study. Using plasma enzymatic dosages of CT, HDL C, (calculated) LDLC, TG, and blood glucose, cut off points for each of these parameters, were analysed as well as calculated international index of CT/HDLC and CT minus HDLC. But the first one index was shown the best tool for the final estimation of the frequency of lipid disorders, which requires primary prevention. Indeed, despite of a rather high frequency of overlaps of CT and LDLC respectively found at 16.3 and 22.5% for boys, and 27.3 and 27.5% for girls, the still higher increase of frequency of HDL C at 31% for boys and 28.1% for girls has shown a very significant compensation of these previous increases. In such a way as the authentic prevalence of atherogenic lipid disorders is found reduced in boys to 8.4% and in girls to 7.4% for CT/HDLC ≥ 4.5 ratio, and to 5.4% in boys and 5.2% in girls for CT less HDLC. A Familial Dominant Hypercholesterolemia was discovered only two times in two girls 16 years old. Other abnormal lipid profiles were rather those of Mixed H., type IV, chiefly mild Hypercholesterolemia, and some rare cases of HypoHDLemia. The only greater linked cardiovascular risk factor was direct parental C.V. heredity, round 30% among lipid disorders. Obesity remained rare, as well as Metabolic Syndrome in the present recruitment. Contraceptive pill increases significantly all lipid parameters and atherogenic index: chiefly CT minus HDLC which reaches almost the double of frequency (15%) versus that of girls without pill. But 53% of boys with proatherogenic lipid disorders are smokers, while only 10% of these dyslipidemic girls smoke.


Mots clés : Dyslipidémies , Anomalies glucolipidiques chez l'adolescent , Dépistage , Fractions cholestérol et lipoprotéine chez l'adolescent , Risque cardiovasculaire chez l'adolescent , Athérosclérose prématurée de l'enfance

Keywords: Dyslipidemias , Glucolipidic abnormalities in adolescents , Screening , Cholesterol lipoprotein fractions in adolescents and cardiovascular risk , Childhood premature atherosclerosis


Abréviations

CT : cholestérol total

LDLC : LDL cholestérol

HDL C : HDL cholestérol

TG : triglycérides

CT/HDL C : rapport cholestérol/HDL cholestérol

HF : hypercholestérolémie familiale (monogénique dominante)

HCE : hypercholestérolémie essentielle (qualifiée faute de mieux, polygénique)

CV : cardiovasculaire

Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 68 - N° 5

P. 372-383 - octobre 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Effect of a lipid-enriched diet on body composition and some regulatory hormones of food intake in growing rats
  • E. Ebal, H. Cavalié, O. Michaux, G. Lac
| Article suivant Article suivant
  • Endocrine function in a 48,XXYY adult with type 2 diabetes: case report with a review of the literature
  • S. Dubois, F. Illouz, L. Pinson, D. Bonneau, V. Rohmer, A. Guichet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.