Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Harcèlement sexuel des infirmières en milieu psychiatrique - 10/08/19

Sexual harassment of nurses in psychiatric hospital

Doi : 10.1016/j.sexol.2019.07.004 
A. Maamri a, b, c, , G. Hamdi a, b, I. Ghazali a, b, c, Y. El Kissi c, H. Zalila a, b
a Université de Tunis El Manar, faculté de médecine de Tunis, 1007 Tunis, Tunisie 
b Hôpital Razi, service des consultations externes et des urgences, 2010 La Manouba, Tunisie 
c Société tunisienne de sexologie clinique, Tunisie 

Auteur correspondant. Service des consultations externes et des urgences de l’hôpital Razi, cité des Orangers, 2010 La Manouba, Tunisie.Service des consultations externes et des urgences de l’hôpital Razi, cité des OrangersLa Manouba2010Tunisie
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le samedi 10 août 2019

Résumé

Objectif et méthode

Décrire la perception du harcèlement sexuel, évaluer sa prévalence au travail et déterminer ses conséquences psychologiques, professionnelles et sexuelles par la passation d’un auto-questionnaire anonyme chez 164 infirmières exerçant à l’hôpital Razi, la Tunisie.

Résultats

Le taux de réponse était de 78,04 %, soit 128 infirmières. L’âge moyen était de 34,9±9,6 ans. Au total, 71,1 % étaient mariées. Les formes verbales n’étaient pas considérées comme un harcèlement sexuel chez le tiers des femmes interrogées. Toutes les infirmières ont considéré que les formes physiques sont des formes de harcèlement sexuel. La prévalence du harcèlement sexuel au travail était de 64,8 % (40,9 % était des formes verbales). Le profil du harceleur était un homme, plus âgé que la victime et était un collègue dans 44,6 % des cas. Les conséquences négatives sur le travail étaient présentes dans 48,1 % des cas et les conséquences psychologiques dans 39,8 % des cas. Onze infirmières ont présenté un retentissement du harcèlement sur leurs vies sexuelles.

Conclusion

Le harcèlement sexuel est fréquent en milieu de travail et particulièrement chez les infirmières. La perception des différents types de harcèlement sexuel est variable à cause des interprétations personnelles. Ses répercussions négatives aussi bien sur la santé mentale, physique et sexuelle de la victime que sur sa vie professionnelle imposent des mesures urgentes afin de réduire ce fléau.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objective and methods

The aim of this study was to describe the perception of sexual harassment, evaluate its prevalence at work and to determine its psychological, professional and sexual consequences by passing an anonymous self-questionnaire to 164 nurses practicing at Razi Hospital, Tunisia.

Results

The response rate was 78.04% (128 nurses). The average age was 34.9±9.6 years. In all, 71.1% were married. Verbal forms were not considered as a sexual harassment in one third of women surveyed. All nurses considered physical forms to be forms of sexual harassment. The prevalence of sexual harassment at work was 64.8% (40.9% were verbal forms). The stalker's profile was a man, older than the victim and a colleague in 44.6% of cases. Negative effects on work were present in 48.1% of cases and psychological consequences in 39.8% of cases. Eleven nurses presented harassment repercussions on their sexual lives.

Conclusion

Sexual harassment is common in the workplace and especially among nurses. The perception of different types of sexual harassment is variable because of personal interpretations. Its negative repercussions on the victim's mental, physical and sexual health as well as on his professional life impose urgent measures to reduce this scourge.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Harcèlement sexuel, Infirmière, Hôpital psychiatrique, Travail, Loi

Keywords : Sexual harassment, Nurse, Psychiatric hospital, Work, Law


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.