Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Association entre régimes végétariens et pathologies chroniques : une approche épidémiologique - 21/08/19

Association between vegetarian diets and chronic diseases: An epidemiological approach

Doi : 10.1016/j.cnd.2019.07.004 
Luc Dauchet , Yu Jin Jung
 Université Lille, Inserm, CHU Lille, Institut Pasteur de Lille, U1167 - RID-AGE - Facteurs de risque et déterminants moléculaires des maladies de l'âge, 59000 Lille, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mercredi 21 août 2019

Résumé

L’intérêt pour les régimes végétariens est croissant. La proportion de végétariens dans la population est d’environ 2 %. L’adoption d’un régime végétarien a des effets potentiellement bénéfiques pour la santé mais pourrait, s’il est mal conduit, ne pas permettre de couvrir l’ensemble des besoins nutritionnels. Les études épidémiologiques conduites sur des populations spécifiques, incluant des végétariens majoritairement bien informés (cohortes d’Oxford et des adventistes) retrouvent une diminution du risque d’obésité, de mortalité et de maladies vasculaires. Ces résultats suggèrent un bénéfice du régime végétarien bien conduit en termes de santé. Cependant, les risques liés à des régimes mal conduits sont insuffisamment évalués dans ces études épidémiologiques, notamment chez les personnes âgées et les enfants et les adolescents en période de croissance. Le bénéfice supplémentaire apporté par un régime végétarien en comparaison d’un régime omnivore de bonne qualité nutritionnelle reste à évaluer.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Interest in vegetarian diets is growing. The proportion of vegetarians in the population is about 2%. Adopting a vegetarian diet has potentially beneficial health effects but, if poorly managed, may not allow to cover all nutritional needs. Epidemiological studies conducted on specific populations, including mostly well-informed vegetarians (Oxford and Adventists cohorts), have shown reduced risk of obesity, mortality and vascular disease among vegetarians. These results suggest that well-managed vegetarian diet is beneficial in terms of health. However, the risks associated with poorly managed diets are insufficiently assessed in these epidemiological studies, particularly in the elderly and growing children and adolescents. The additional benefit of a vegetarian diet compared to an omnivorous diet of good nutritional quality remains to be assessed.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


 Article ayant fait l’objet d’une conférence lors des JFN 2018.


© 2019  Société française de nutrition. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.