Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Anastomose intra- ou extra-corporelle au cours de la gastrectomie pour cancer gastrique ? Revue systématique avec méta-analyse - 21/08/19

Intracorporeal versus extracorporeal anastomosis after laparoscopic gastrectomy for gastric cancer. A systematic review with meta-analysis

Doi : 10.1016/j.jchirv.2018.10.005 
M. Milone a, , M. Manigrasso a, M. Burati a, U. Elmore c, N. Gennarelli d, M.C. Giglio b, F. Maione d, M. Musella a, V. Lo Conte e, F. Milone a, G.D. De Palma d
a Department of General and Specialistic Surgery, Federico II University of Naples, 5, via Sergio Pansini, 80131 Naples, Italie 
b Department of Clinical Medicine and Surgery, Federico II University of Naples, 5, via Sergio Pansini, 80131 Naples, Italie 
c Department of Gastrointestinal surgery, San Raffaele Scientific Institute, Vita Salute University, 28, via Olgettina Milano, 20132 Milan, Italie 
d Department of Surgery and Advanced Technologies, Federico II University of Naples, 5, via Sergio Pansini, 80131 Naples, Italie 
e Federico II University of Naples, 5, via Sergio Pansini, 80131 Naples, Italie 

Auteur correspondant.

Résumé

But

Réaliser une revue systématique avec méta-analyse des études comparant les résections gastriques complètement laparoscopique avec anastomose intracorporelle (AI) et les résections laparo-assistées avec anastomose extracorporelle (AE).

Méthodes

Une recherche systématique a été faite dans les bases de données électroniques. Les critères de jugement étaient : peropératoires (durée d’intervention et pertes sanguines), carcinologiques (curage ganglionnaire et marges de résection), les complications postopératoires (stase gastrique, hémorragie, fistules anastomotiques et infection de paroi), la récupération (reprise des gaz, délai de réalimentation orale et durée de séjour). Nous avons fait une analyse en méta-régression après un modèle de régression avec analyse des résultats comme facteurs dépendants (y) et les covariants démographiques et anatomo-pathologiques comme variables indépendantes (x).

Résultats

Vingt-six études (20 sur la gastrectomie distale et 6 sur la gastrectomie totale) ont été incluses dans l’analyse finale. Pour la gastrectomie distale, aucune différence statistiquement significative n’était retrouvée pour les critères cités plus haut, sauf pour les pertes sanguines (moindres dans le groupe AI, p=0,003), le curage ganglionnaire (meilleur dans le groupe AI, p=0,022) et la durée de séjour (plus courte dans le groupe AI, p=0,037). Pour la gastrectomie totale, il n’y avait pas de différence pour tous les critères sauf pour la marge distale (plus importante dans le groupe AE, p=0,040). L’analyse en méta-régression a montré que beaucoup de variables ont influencé les résultats des gastrectomies distales, mais pas ceux des gastrectomies totales.

Conclusion

Nous pouvons affirmer que les gastrectomies laparoscopiques avec AI sont faisables et sûres entre des mains expérimentées. Mais des études ultérieures bien conduites sont nécessaires pour confirmer les avantages des anastomoses AI.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Aim

To perform a systematic review and meta-analyses of studies comparing the totally laparoscopic procedures with intra-corporeal anastomosis (IA) to laparoscopic assisted surgery with extra-corporeal anastomosis (EA) in gastric resections.

Methods

We performed a systematic search in the electronic databases. Outcomes analysed were: intraoperative (operative time and intraoperative blood loss), oncologic (harvested nodes, distance of the tumour from proximal and distal margin), postoperative complications (gastric stasis, intraluminal and extraluminal bleeding, leakage and wound infection) recovery (time to first flatus, time to first oral intake and hospital stay). We performed meta-regression analyses after implementing a regression model with the analysed outcomes as dependent variables (y) and the demographic and pathologic co-variates as independent variables (x).

Results

Twenty-six studies (20 on distal gastrectomy and 6 on total gastrectomy) were included in the final analysis. Regarding distal gastrectomy, there was no statistical difference between the two groups in the above-mentioned outcomes, except for intraoperative blood loss (less in IA group, P=0.003), number of harvested nodes (better in the IA group, P=0.022) and length of hospital stay (shorter in the IA group, P=0.037). Regarding total gastrectomy, there was no statistical difference for all outcomes, except for the distal margin (further in the EA group, P=0.040). Meta-regression analysis showed that a lot of variables influenced results in distal gastric resections, but not in total gastric resections.

Conclusion

We can state laparoscopic gastric resections with IA are safe and feasible when performed by expert surgeons. However, new well-designed studies comparing the two techniques are needed to confirm the benefits of laparoscopic IA.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cancer gastrique, Gastrectomie, Laparoscopie, Intracorporelle, Extracorporelle, Méta-analyse

Keywords : Gastric cancer, Gastrectomy, Totally laparoscopic, Intracorporeal, extracorporeal, Meta-analysis


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais celle de l’article original paru dans Journal of Visceral Surgery, en utilisant le DOI ci-dessus.
☆☆ Checklist PRISMA 2009 : les recommandations ont été respectées.


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 156 - N° 4

P. 331-343 - septembre 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Résultats à long terme et prise en charge des diverticulites du colon droit dans les pays occidentaux : étude rétrospective multicentrique
  • L. Courtot, V. Bridoux, Z. Lakkis, G. Piessen, G. Manceau, A. Mulliri, G. Meurette, A. Bouayed, A. Vénara, B. Blanc, N. Tabchouri, E. Salamé, M. Ouaïssi
| Article suivant Article suivant
  • Syndrome Low-Phospholipid Associated Cholelithiasis (LPAC)
  • P. Goubault, T. Brunel, A. Rode, B. Bancel, K. Mohkam, J.-Y. Mabrut

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.