Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Symptomatic epiphyseal sprains and stress fractures of the finger phalanges in adolescent sport climbers - 24/08/19

Entorses symptomatiques et fractures de stress épiphysaires des phalanges de la main chez les jeunes grimpeurs

Doi : 10.1016/j.hansur.2019.05.003 
N. Bärtschi a , A. Scheibler b , A. Schweizer b,
a Department of Chiropractic Medicine, Balgrist University Hospital, Forchstrasse 340, 8008 Zurich, Switzerland 
b Department of Orthopedics, Balgrist University Hospital, Forchstrasse 340, 8008 Zurich, Switzerland 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

The purpose of this study was to document and evaluate patient characteristics, injury mechanisms and clinical outcomes of epiphyseal stress fractures of the finger phalanges in adolescent rock climbers to identify contributing factors to this injury. Twenty-eight climbers with epiphyseal pain treated at our clinic between 2006 and 2018 were included in the study. Sixteen patients completed a questionnaire addressing injury details as well as training regimen before and after the injury. The mean age at the time of injury was 13.7 years (±1.9 years) with the injury occurring predominantly in male athletes. Middle (58%) and ring (30%) fingers were the most commonly affected sites out of a total of 67 fingers affected; 54% had a radiologically documented epiphyseal fracture (Salter Harris type II/III) while 46% suffered from a symptomatic sprain, which could potentially lead to a stress fracture. Mean time for radiological union of a fracture was 35 weeks. Recovery time for a symptomatic sprain was on average slightly shorter at 24 weeks. All patients were treated conservatively with load reduction for 3–12 months until the symptoms disappeared. Although most patients had a positive outcome when treated correctly, this injury can damage the growth plate when left untreated, resulting in articular surface incongruency (1 severe, 1 moderate, 6 mild) with permanent impairment of the affected finger. Therefore, pain on the dorsal aspect of the proximal interphalangeal joint in adolescent climbers must be assessed carefully.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Les objectifs de l’étude étaient de documenter et d’évaluer les caractéristiques des sujets, le mécanisme lésionnel et les résultats cliniques des fractures de stress épiphysaires des phalanges de la main chez les jeunes grimpeurs afin d’identifier les facteurs pouvant contribuer à cette blessure. Nous avons inclus 28 grimpeurs souffrant de douleurs épiphysaires qui ont été traités dans notre clinique entre 2006 et 2018. Seize d’entre eux ont rempli un questionnaire portant sur les détails de la blessure ainsi que sur leur entrainement avant et après la blessure. L’âge moyen au moment de la blessure était de 13,7 ans (±1,9) et la blessure a été principalement observée chez les sujets masculins. Le majeur (58 %) et l’annulaire (30 %) se sont avérés être les doigts les plus touchés, avec un total de 67 blessures observées ; 54 % d’entre eux souffraient d’une fracture épiphysaire (de type Salter-Harris II/III) identifiée par radiographie, tandis que les 46 % restants présentaient une entorse symptomatique, pouvant potentiellement évoluer en fracture de fatigue. Le temps moyen de consolidation radiologique d’une fracture était de 35 semaines et le temps de récupération pour une entorse était sensiblement plus court (24 semaines en moyenne). Tous les patients ont été traités orthopédiquement avec une réduction des sollicitations pendant 3 à 12 mois jusqu’à l’absence de symptômes. Si la plupart des patients ont eu des résultats positifs après des traitements adéquats, cette blessure peut endommager la plaque de croissance si aucun traitement n’est appliqué et il peut en résulter une incongruence articulaire (1 grave, 1 modérée, 6 cas légers) avec des conséquences permanentes pour le doigt atteint. Par conséquent, les douleurs sur la face dorsale de l’articulation interphalangienne proximale chez les jeunes grimpeurs doivent être examinées avec attention.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Epiphyseal fracture, Proximal interphalangeal joint, Finger injury, Climbing

Mots clés : Fracture épiphysaire, Articulation interphalangienne proximale, Blessure des doigts, Escalade sportive


Plan


© 2019  SFCM. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 38 - N° 4

P. 251-256 - septembre 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • The value of preoperative examination and MRI for the diagnosis of graftable roots in total brachial plexus palsy
  • C. Echalier, F. Teboul, E. Dubois, B. Chevrier, T. Soumagne, J.-N. Goubier
| Article suivant Article suivant
  • Fingertip amputations treated with occlusive dressings
  • J. Boudard, F. Loisel, S. El Rifaï, D. Feuvrier, L. Obert, I. Pluvy

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.